Les 8 profils de commentateurs relous dans l’affaire du Hacking

Affaire du Hacking

Au-delà du buzz généré par la désormais célèbre affaire du hacking ayant dernièrement secoué la blogosphère Franco-Thaïlandaise, nous avons eu droit à un véritable spectacle gracieusement offert sur tous les blogs de France et de Navarre par les commentateurs divers et variés de cette rocambolesque histoire.

Tels des mouettes suivant le chalutier de la discorde, on retrouvait toujours les mêmes gueules et les mêmes propos, un peu partout, aux 4 coins du oueb pour une impression de « déjà lu » manifeste et croissante au fil des jours.

Je m’étais promis d’arrêter de parler de ce sujet mais à la lecture des différentes réactions aux non moins nombreux billets relatant cet évènement à travers la toile, TdM se devait de se livrer à une étude anthropologique poussée afin de dresser sereinement la liste des 8 profils de commentateurs relous et clore en beauté ce que nous appellerons « l’évènement virtuel majeur de ce début d’année ».

piratage aurélien amacker

Affaire du Hacking, les 8 profils types de commentateurs relous, c’est par là !

Ils sont tous là, juste en dessous. Bonne lecture et n’hésite pas à me faire part de tes remarques/ajouts/précisions en section commentaires ;). Bonne lecture :

piratage aurélien amacker

button62561017 Le Grand Con(-current) :

L’affaire du Hacking a été pour lui une véritable aubaine puisque dans les faits, le Grand Con(-current) propose lui aussi la même soupe que les copains ciblés par les attaques. Il a en revanche valeureusement pris le parti de se ranger du côté des bourreaux afin d’asséner avec force et (sans) honneur des « C’est bien mérité » ou des « Voilà ce qui arrive quand on fait de fausses promesses » à la fin de chaque billet relatant cet évènement palpitant.

A noter que depuis le mois de novembre dernier, le Grand Con(-current) a promis à la Vierge Marie un pélerinage (ndlr : pieds nus et en slip) jusqu’à St-Jacques de Compostelle si jamais son blog était épargné en 2013.

piratage aurélien amacker

button62561017 Le Hareng-gueur :

C’est celui qui s’était donné pour mission de bourrer continuellement le mou des troupes et de souffler sadiquement sur les braises chaudes histoire d’entretenir le foyer de la polémique aussi longtemps que possible.

Le tout, en prenant évidemment bien soin de rester à l’abri d’éventuelles étincelles et autres retours de flammes indésirables.

Véritable Gépéto de la blogosphère et manipulateur à la sauce 2.0 (ndlr : plus proche du 0 que du 2 pour le coup), le Hareng-gueur tirait allègrement les ficelles puis observait la situation partir inéluctablement en sucette au fil des jours. De quoi occuper de la meilleure des façons ses longues soirées d’hiver. Tout en ayant la sensation finalement plaisante de donner – enfin – un semblant de sens à son « existence » online.

piratage aurélien amacker

button62561017 Le Violent-en-Bande :

Cette saga lui aura au moins permis de revivre avec ferveur et nostalgie les moments délicieux de sa jeunesse où, avec son groupe de potes il jouait volontiers le rôle du mariole de service, teigneux et fort en gueule.

« Faut s’occuper de son copain dès que possible »« Faut aller se faire l’autre maintenant »« Saigne-le ce minable » furent incontestablement ses 3 expressions favorites durant le mois écoulé.

A noter qu’il distillait exclusivement ses encouragements engagés et autres précieux conseils galvanisateurs bien caché derrière son 19 pouces, son seau de pop corn et sa bouteille de coca tiède sans les bulles. Après tout, il avait rien fait de mal lui. Ben quoi.

piratage aurélien amacker

button62561017 L’En-Tubeur de Première :

A fait preuve d’une endurance et d’une volonté pour le moins extraordinaires en parcourant frénétiquement des kilomètres de bandes passantes tout au long de l’affaire du Hacking.

Son but était simple et son objectif limpide : Faire la navette entre les 2 clans en prenant bien soin de badijonner de vaseline les principaux acteurs de cette trépidante saga. Sans exception.

Une sorte de Bouc (pour l’odeur) Emissaire (pour le rôle) capable de soutenir Aurélien le lundi pour filer ensuite, le lendemain, conforter Adrien dans sa démarche « radicale mais nécessaire ».

Un mec « vrai » et franc de collier comme on les aime sur le oueb en somme et qui s’est avéré être à l’honneur ce que Jean-Claude Duss est à la drague.

piratage aurélien amacker

button62561017 Le Jus-Riste :

N’a eu de cesse de délivrer tout au long de ses innombrables interventions, des analyses juridiques on ne peut plus pointues basées sur un diplôme d’avocat manifestement trouvé dans un baril de Bonux. Ou un paquet de Chocapic. On sait pas trop.

Doté d’un niveau « Deug de droit » option « Sieste contre le radiateur au fond de l’amphi » et véritable Gilbert Collard d’opérette, il a étalé à l’envie sa connaissance poussée de la loi et des différentes juridictions avec l’intime conviction d’être l’un des personnages « pivots* » de cette affaire (*ndlr : ce qui lui valut le surnom flatteur mais mérité de « Bernard »). Celui par lequel tout pouvait basculer en fait.

D’une manière générale et pour résumer la chose simplement, le Jus-Riste était à la législation ce que Cyril Hanouna est à l’audimat tous les soirs sur Direct8.

piratage aurélien amacker

button62561017 L’O-Porc-Tune-iste :

Plutôt satisfait de la tournure des évènements, il a tenté par tous les moyens de récupérer une part du « gateau » du trafic que l’affaire du Hacking n’a eu de cesse de drainer.

A squatté sans relache et de façon quasi-permanente toutes les places chaudes où le débat faisait rage en essayant perpétuellement de puiser dans son imagination débordante pour caser des liens improbables vers ses dernières publications.

Quoiqu’il en soit, son trafic a nettement augmenté au mois de décembre : et c’est bien là l’essentiel.

« Je suis assez d’accord avec l’avis de Pascal Colombani pour le coup, d’ailleurs, tout ça me rappelle justement mon dernier billet sur la tourte aux poireaux. Pour ceux que ça intéresse, le lien se trouve ici*. »

(*ceux qui ont essayé de cliquer sont priés de sortir)

piratage aurélien amacker

button62561017 Le Mangeur-Vasqué :

Fidèle soutien (secret) d’Aurélien, il s’était donné pour mission d’infiltrer les discussions engagées se tenant chez « l’ennemi » afin d’essayer de les détourner subtilement de leur vocation première.

Se reconnaissait aisément puisqu’il était le seul à clamer haut et fort (ndlr : au minimum 18 fois par intervention) qu’il ne prenait parti ni pour l’un, ni pour l’autre. Histoire de faire (encore) plus vrai.

A noter que le Mangeur-Vasqué proposait généralement des contre-arguments tellement niais et cons que même le formulaire de commentaires du CMS WordPress hésitait à beuguer au moment de publier ses propos.

« Adrien, tu donnes des leçons d’éthique mais avoue à tes lecteurs que tu portes des slips fabriqués à Hangzhou et que donc tes bourses se retrouvent (que tu le veuilles ou non) soutenues par le fruit de l’exploitation des enfants chinois »

piratage aurélien amacker

button62561017 L’indéci-le :

A commencé par se ranger prudemment du côté d’Adrien (on sait jamais) pour finalement retrouver les jupons d’Aurélien une fois les éminents sites de ce dernier à nouveau opérationnels.

L’indéci-le pendant l’affaire du Hacking, c’était celui qui naviguait continuellement dans les eaux troubles et viciées d’un oueb au parfum de chiottes.

Doté de fringues réversibles qu’il s’évertuait à retourner au minimum 8 fois par jour, l’Indéci-le nous aura au moins régalé et quelquefois même étonné de ses prises de positions diverses et (très) variées.

Si on part du postulat « qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis », l’Indéci-le fait clairement office de prodige. C’est certain.

 

 

Je crois qu’on a fait le tour. T’en vois d’autres toi des commentateurs relous dans l’affaire du Hacking?

Je t’attends dans la section « Commentaires » 😉

 


partager sur les réseaux sociauxAvant d'oublier : Si t'as aimé cet article, fais le donc tourner sur les réseaux sociaux en cliquant simplement sur les petits boutons de partage juste au-dessus. Un grand merci à toi ;)



Tu veux réussir ta vie? Alors suis moi sur Twitter en cliquant ici.

36 commentaires pour “Les 8 profils de commentateurs relous dans l’affaire du Hacking”

  1. Xavier dit :

    Il existe pourtant un dernier type de commentateur qui s’est fait très discret car c’est le RieNaDire (dont je fais parti) qui après avoir pris le pouls de la situation c’est dit que finalement tout cela ne servait pas à grand chose et à préféré se concentrer sur sa propre activité plutôt que d’aller [passer|perdre] du temps à suivre cette histoire de fond en comble.

  2. 4h18 dit :

    Yarf ! Je fais donc partie des cons(currents). C’est vrai que je suis parfois con, mais je me soigne #oupas.

    Encore une fois, une belle prose et une belle inventivité. Pour autant, on pourrait aussi ajouter le blogueur masqué dénonciateur qui fait ses choux gras sur l’affaire, à la façon d’un tabloïd made in gélatine d’outre manch(ot)e.

    Ceci étant, j’assume parfaitement mon statut. Après tout, pourquoi se cacher. Mine de rien (ou gisement épuisé, mais pas totalement, la preuve par l’écrit), derrière cette joyeuse foire, il s’est quand même joué quelques drames humains. Il y a des responsabilités, et tout un tas de choses pas vraiment belles…

    Si la tournure de ces évènements prends des allures ridicules, i ne faudrait pas occulter l’origine de tout cela.

    Je crois savoir que le Pipo d’Or est train de faire le tour du net pour faire en sorte que s’effacent les traces de la choses. D’abord par mail, puis par avocat. Un grand classique. Histoire de reprendre son biz en paix…

    Alors, est-ce {normal|bien|moral|à vomir} ?

    Mais j’ai bien aimé lire ton billet ! ((:

  3. Sylvain dit :

    Salut Stéphane,

    Tu t’auto-classes dans les Grands Con(currents)…? Hum.

    Je pensais pas à toi pour le coup étant donné que je dis « (…) dans les faits, le Grand Con(-current) propose lui aussi la même soupe que les copains ciblés par les attaques »

    Et à ma connaissance, tu abordes les choses « un peu » différemment il me semble.

    Ya qu’à lire ton blog pour s’en convaincre 😀 😀

    Et si « soupe » il y a aussi de ton côté, force est de constater qu’elle ne s’adresse pas aux (mêmes) légumes 😉

    Cordialitude bloguesque
    Sylvain

    • 4h18@formation blog dit :

      Yop là joyeux blogiteur !

      Disons que pour les lecteurs, ma place serait plus dans cette catégorie, ce que je comprends et assume, même si je ne partage pas (étonnant non ?) ce point de vue (on ne porte pas les mêmes lunettes).

      Merci à toi, Ô Grand Mironton de ces lieux de ce dédouanement de ma personne et de ma canonisation en tant que Grand|moyen|petit soupier (celui qui dit petit, je le frappe).

      Question légumes, j’ai une préférence pour le frais, le bio, et bien de chez nous, culturé avec tendresse et amouritude (:

      • Sylvain dit :

        Ahhhh les poireaux bio : un délice 😀
        Et pareil pour le bio en général d’ailleurs.

        Quoi de meilleur que la bonne tomate de ton jardin culturationnée avec amourage, dextéritude et innocencerie par tes petites mains mal-habiles?

        D’ailleurs tiens, ces histoires de produits du terroir et autres légumineuses me rappellent avec nostalgie un billet sympatoche que j’avais publié il y a fort longtemps de cela :

        http://www.tranches-de-marketing.com/2011/03/19/tous-les-marketeurs-sont-des-legumes/

        Allez-y voir un coup si vous avez une poignée de minutes à tuer et vous verrez que les navets, poireaux et autres piments n’auront plus de secret(s) pour vous.

        Oui je fais de l’auto-promo sur mon blog. Et alors. Je fais ce que je veux. Je suis chez moi ici. 😉 😀 😀

  4. Je suis personnellement dans la catégorie des RieNaFoutre. Si je n’avais pas lu ici ton billet sur le sujet, je serais passée totalement à côté de l’info !
    J’ai bien dû laisser 2-3 commentaires de-ci de-là, mais c’était juste pour faire ma S’pire-ituelle (avec peut-être un brin d’o-porc-tunisme, qu’est-ce qu’on ferait pas pour un lien…); comme d’hab, quoi.

    Mon préféré, dans cette bande de joyeux drilles comme en toute circonstance, c’est le hareng-gueur. Pas le courage d’être lui-même violent mais se repaît de la violence des autres. C’est pas de la bonne engeance…

    En tout cas ce fut un plaisir de te lire. 🙂
    Salutations épistolaires,

    Emilie

  5. Sinon, il y a eu également ceux qui se sont contentés d’observer, écoeurés des méthodes des uns comme de celles des autres, néanmoins ravis de ce sursaut de conscience et de bon sens, sans intérêt à se faire voir ou à récupérer le buzz…

    Mon seul regret est que l’intéressé ne semble pas avoir pris acte de la grogne et n’a toujours pas communiqué dessus (même pas dans son bilan 2012). On doit donc ajouter « hypocrisie » en bas de la liste « comm de crise déplorable » et « méthodes de marketing discutables »…

    Allez, on va se dire que le oueb va continuer de tourner malgré les cons qui y pullulent.

  6. Etienne dit :

    Les jeux de maux sont vraiment excellent 😉

  7. Salut Sylvain,

    Je t’écris ce commentaire les pieds dans la neige puisque j’ai essayé de cliquer sur le « ici » et que j’ai donc été prié de sortir.

    J’ai encore trouvé deux gros « poisons » :

    1) Le pète au chieur (celui qui a la pétoche, quoi).

    Et oui, sale temps pour les affiliés.

    Le pète au chieur a les boules et elle lui remontent jusque dans les narines parce qu’elles ne savent pas arriver plus haut à cause des yeux… qu’il a toujours fermés en vendant les éclaboussures de merdasse appelées formations par le chieur et sieur attaqué et ses potes.

    Il continue à faire semblant qu’il sait rien, qu’il comprend rien, en se mêlant pas au barouf, attendant que l’orage passe pour continuer à bazarder ses bouses en bonne con science.

    Il est évident que son sub con chiant (plus con que jamais) applaudit des deux mains lorsqu’il lit un message qui s’apparente au soutien des mamelles qui alimentent son con pte Paypal.

    Pour lui le produit est nichon ni mauvais mais il laid rentable.

    Donc, il ne se mouille pas en public, mais il acker de défendre son petit putesness.

    Ca fait un an que tout son blog est axé sur la chasse aux commissions (sur lesquelles on la tire plutôt), alors faut pas cracher dans la soupe aux fayots.

    Donc, il prie pour que son Guru ait réellement gagné assez de tunes pour pouvoir se payer un Navetocat pas trop glandu, après s’être payé filoutement la tête des gens.

    Et alors, le pète au chieur serre les fesses (vraiment con s’type!) mais surtout, il ferme sa gueule pour se faire oublier.

    Chez ces gens-là, on ne cause pas, Monsieur, on ne cause pas,…on con pte.

    2) Le fritkoteur (celui qui trafritkotte dans tous les coins sombres du oueb).

    Petit, discret, parle de tout et de rien (surtout de rien) ce petit animal couillu, parfois pourvu d’une grande gueule, se nourrit essentiellement des excréments puants du oueb pour les transformer en petites crottes délicates appelées parfois des blogs de perles par certains connaisseurs.

    Il adore se goinfrer des liens aux raies à ma ker messe (il adore ajouter de l’huile d’olivier mais alors il fait des rôts lents).

    Donc, ce genre d’événement lui permet de se rassasier au point que, non content d’augmenter sa productivité de perles dans son espace territoriale, il à l’occasion, d’aller en distribuer sur les territoires frontaliers dans l’espoir de trouver des partenaires sexuels occasionnels.

    En effet, son passage fait sortir de leur terrier toute une brochette de cons menteurs et le fritkoteur en profite pour tirer son coup à droite et à gauche espérant faire naître des petites gueules fendues qui pourraient dérider les prochains visiteurs de ces terriers parfois austères.

    Ses cris sont parfois graveleux, épais, impudents et incompréhensibles.

    Mais mis les uns à la suite des autres l’ècrit du fritkoteur se transforment en une sérénade douce aux oreilles de ses cent blables (ce qui n’est pas le cas chez les cent tristes et encore moins chez les cent crasses).

    Avec le fritkoteur, ça tire, ça rcasme et ça vanne. Avec s’a muse et parfois, je donne un coup de main avec ma sochisme).

    Il y a aussi le con chieur qui n’est pas le payeur qui donne des conseils à tout va.

    Le aussi con(au)tent con peut l’être (ouf, dure celle-là), qui est content de la mise au point mais qui trouve con tire en longueur.

    Les jus de bile à toire qui, dans cette affaire font preuve d’un mauvais foi constant.
    Etc….

    C’est pas tout ça, il n’y a pas que l’or aux liens, il y a la kékètte à la française et le gars de Roncevaux (entres autres pignoufs) et je dois retourner chez moi pour envoyer le fritkoteur bouffer un coup.

    @+
    Christian.

    • Sylvain dit :

      Très bon ça!! Comm’ d’hab encore une fois serais-je tenté de dire 😉

      Le « pète au chieur » est bien pensé et tellement vrai. Mais si je te suis, vu qu’il a la pétoche, il ne commente pas non?
      A ce compte là, impossible de le classer dans les « commentateurs relous ».

      Quoiqu’il en soit, je te le dis haut et fort : Christian, j’adore ta verve 😮 😀

      La bise cordiale et chaleureuse,
      Allez va, tu peux rentrer maintenant, je disais ça pour déconner 😉

      Sylvain

  8. Aka dit :

    Merde, j’ai essayé de cliquer sur le lien ici*
    … au revoir!

  9. Je me suis tapé des fous rires à la lecture de cet article 😀

    Ayant suivi l’affaire de près mais sans y avoir participé, j’ai reconnu tous les profils de commentateurs.. c’est vrai qu’à la longue c’était vraiment barbant de lire les commentaires, et parfois certains articles… toujours la même chose!!!

    A la fin j’ai fini par abandonner quand ça commençait à une plus être intéressant… bref tout ça a une allure de série TV.

  10. Sylvain dit :

    Salut Maximilien,

    Bien content si ça t’a plu. T’as reconnu tout le monde? Cool, ça veut dire que j’ai pas du en oublier des masses alors 😉

    Ouais, plutôt lourd à force mais le spectacle offert par les commentateurs justement valait le coup de rester jusqu’au générique de fin.

    🙂

    Repasse quand tu veux 😉

Laisse une réponse

Powered by WordPress | Designed by: Download Premium WordPress Themes | Thanks to Premium Themes, Domain Registration and All Premium Themes