Les 8 maladies du Blogueur célèbre :

blogueur célèbre

Le blogueur célèbre n’est pas à l’abris de la maladie, c’est ce que nous allons voir dans ce billet.

Être ou devenir un blogueur renommé implique certaines contraintes plus ou moins fortes.

Celle de se retrouver constamment exposé à de multiples et variées pathologies figure bien évidemment en haut de la liste.

Les chercheurs ont en effet mis à jour une série de 8 maladies potentiellement capables d’affecter le blogueur célèbre et je te propose de les découvrir sans attendre.

 

Blogueur célèbre, les 8 maladies qui risquent de le contaminer :

blogueur célèbre risques

Roselyne expliquant les risques de contamination du blogueur célèbre lorsqu’elle était au ministère de la santé

1. L’appauvrissite Editoriale : 

Le blogueur célèbre atteint de cette pathologie voit avec impuissance ses billets inexorablement baisser en qualité et donc en intérêt au fil des mois.

Dans ces cas-là, aucun traitement ne peut relancer le talent et les médecins prescrivent généralement une mise au vert (forcée) pour le bien de tous.

Du malade déjà mais aussi des lecteurs. Surtout.

 

2. Le Burne-aoutte :

Maladie d’origine nerveuse qui frappe le blogueur célèbre sans que celui-ci ne l’ait vraiment vue venir.

Les spécimens contaminés commencent par perdre la motivation et finissent par ne même plus savoir pour quoi ni pour qui ils s’évertuent à coucher des lignes sur leurs blogs respectifs.

S’en suit une perte de créativité et d’envie de bloguer plus ou moins rapides et quelquefois irréversibles.

 

3. L’Enfiliationnite aigüe :

blogueur célèbre

L’Enfiliationnite aigüe, une histoire de (grosse) commission.

Etat de névrose avancée rendant le blogueur renommé complètement accro aux liens d’affiliation.

Le spécimen atteint publie alors exclusivement de la recommandation complaisante et ne jure plus que par la review cartonnée en vue de toucher la fameuse commission qui va bien.

Pathologie ayant par ailleurs tendance à rendre à la longue le propos du malade autant crédible que celui de Maïté lorsqu’elle parle de 110 mètres haies.

 

4. L’Ego-pharyngite :

Maladie très répandue dans la sphère du blogging francophone et dont certains spécimens sont atteints sans même le savoir, l’égo-pharyngite anesthésie littéralement les capacités de remise en question du sujet contaminé.

Pire encore, elle développe chez le blogueur célèbre un certain complexe de supériorité le rendant en gros aussi avenant qu’une paire de chaussettes oubliées pendant 2 semaines dans un sac de sport.

 

5. L’Hyper-Teasite :

Qu’il ait une futilité à annoncer ou un truc plus sérieux à expliquer, le blogueur célèbre atteint par cette non moins connue pathologie passe la majeure partie de son temps à « teaser ».

Persuadé d’être intéressant au plus haut point, convaincu que ses billets déchaînent littéralement les passions, le sujet contaminé a généralement la sensation que le monde entier est littéralement suspendu à sa trépidante actualité.

 

blogueur célèbre

Virus < H>1N1, le fléau qui s’attaque au blogueur célèbre…

6. Le Dédoublement d’Expert-sonnalité :

Décalage psychologique causé par l’image d’expert que le sujet malade tente de se donner sur son blog et la triste réalité de son quotidien.

Etincelant dans ses articles où il apprend à ses lecteurs comment être plus parfait, plus fort, plus beau, plus mieux, le malade a en revanche plus de mal à se positionner dans sa vie réelle quand il réalise qu’à 35 piges c’est encore maman qui lui lave ses slips Tex.

 

7. La kim-Jong-Ite virale :

Généralement développée lorsque le sujet atteint un certain seuil de trafic mensuel, cette pathologie rend le blogueur célèbre complètement hermétique à la critique.

Se traduit alors par de longues crises de censure à l’égard des commentaires qui n’iraient pas dans le sens (unique) souhaité.

Selon de récentes études, cette célèbre maladie a tendance à se développer de manière exponentielle dans les hautes sphères du blogging francophone.

 

8. L’Exhibite obsessionnelle :

Pathologie répandue qui consiste, pour le blogueur atteint, à mettre un point d’honneur à afficher sa trombine à tout-va sur son blog. Dès que l’occasion le lui permet.

Rendant le malade intimement persuadé que le monde entier veut voir sa ganache, cette maladie, plutôt bénigne, est toutefois l’un des premiers symptômes de l’Ego-pharyngite, plus grave.

A surveiller de près par un proctologue donc.

 

 

>> A la vue de cette série de 8 maladie, peux-tu confirmer oui ou non que tu as tendance toi aussi à devenir un blogueur célèbre finalement?

 

 


partager sur les réseaux sociauxAvant d'oublier : Si t'as aimé cet article, fais le donc tourner sur les réseaux sociaux en cliquant simplement sur les petits boutons de partage juste au-dessus. Un grand merci à toi ;)



Tu veux réussir ta vie? Alors suis moi sur Twitter en cliquant ici.

17 commentaires pour “Les 8 maladies du Blogueur célèbre :”

  1. Yves Weber dit :

    Hello,

    Magnifique 🙂 passe et passez tous de bonnes fêtes 🙂

    Yves

  2. lipaonline dit :

    Faut demander un vaccin à Roselyne ! 🙂

  3. RenaudMG dit :

    Certains spécialistes font état de sujets dits « cross-patho » qui sont atteints à la fois d’exhibite et de kim-jong-ite, les deux troubles s’alimentant mutuellement au risque de faire apparaître un nouveau symptôme : les chevilles gonflent tellement qu’elles arrivent à gonfler les lecteurs

  4. Simon Tripnaux dit :

    Mon pauvre ami, cela fait bien longtemps que suis sous respirateur, stade avancé ! 😉

  5. Bonjour Sylvain, et bravo pour révéler tout haut ce que les autres n’osent même pas penser tout bas. Un blog qui dénonce l’hypocrisie, c’est bon pour le moral.

    Oui, les blogueurs sont malades ! Il faut que ça se sache ! Et même s’ils sont souvent malades avant d’être blogueurs, ça n’enlève rien au caractère aggravant de cette forme d’onanisme intellectuel. Tu as parfaitement résumé les principales affections dont peuvent souffrir les adeptes de cette pratique, mais tu as oublié de mentionner qu’elles peuvent, hélas, se cumuler. Certaines sont d’ailleurs les différentes étapes d’une même dégénérescence globale.

    Tout cela est bien triste, mais il fallait bien qu’un jour quelqu’un ose le dire, quelqu’un de courageux, quelqu’un capable de faire abstraction de sa propre souffrance pour offrir sa voix à ceux qui n’en ont déjà plus. Et ce quelqu’un c’est toi, mon Sylvain, bravo !

    (ah, ‘tain, j’en ai la larme !)

    • Sylvain dit :

      Arrête, moi aussi je vais pleurer 😀
      Super complément à l’article que ce commentaire!

      D’ailleurs, pour ce qui est des pathologies relatives aux blogueurs ou des pathologies en général, je dois dire que c’est toujours plus facile d’en parler quand on connaît le syndrome pour en être atteint 🙂 😉

      Cordialisme pathologiquement bloguesque

  6. Samuel dit :

    Bonjour bonjour,

    Excellente plaquette de prévention, à placarder dans toutes les chambres et dans tous les bureaux de blogueurs. Mais d’après moi pour être parfaite elle devrait mentionner 9 maladies (ou 8 + 1 bonus, c’est selon).

    Je m’étonne en effet que la tremblante du blogueur n’y soit pas mentionnée. Il est vrai qu’elle touche tous les blogueurs, célèbres ou non, mais je pense que toutes les occasions sont bonnes pour faire de la prévention, le caractère hautement pathogène de cette maladie n’étant plus à démontrer: http://www.kafeinemarketing.com/tremblante-du-blogueur-knn/ 😀 😀

    • Sylvain dit :

      Ah effectivement, mon département « santé » a omis de mentionner cette terrible maladie qui frappe un nombre croissant (pur beurre) de pains au chocolat blogueurs.

      Merci pour la précisionnerie cher confrère (en un mot), en espérant que notre campagne rondement menée permettra à certaines et certains de ne pas se faire contaminer.
      Mais c’est pas gagné 😀 😀 😀

  7. Samuel dit :

    D’ailleurs en parlant de ça, qu’est-ce qui arrive aux smileys de TdM? Ils sont tous à l’infirmerie?? 😮 🙁

  8. Louis dit :

    Comme dit Samuel, en formule 8+1 ou encore « + un bonus » je verrais bien la maladie célèbre du blogueur suivante : la cirragite aigüe, qui consiste à aller brosser tous les autres blogueurs dans le sens du poil (quitte à approuver tout et son contraire) pour essayer de travailler son capital sympathie en vue de se faire soi-même recommander. Tout ça en espérant couler des jours paisibles en château au bout de 4 mois…

    • Sylvain dit :

      ‘Tain les gars ya pas à dire, à chaque fois que je pense avoir balayé la question complètement, vous me trouvez (encore) des trucs au top!
      Excellente la ciragite aigüe, et tellement vrai 😀

      Je me demande comment j’ai fait pour l’oublier celle-là 😉 😀

  9. kwiritud dit :

    S’il n’y avait que cela !

Laisse une réponse

Powered by WordPress | Designed by: Download Premium WordPress Themes | Thanks to Premium Themes, Domain Registration and All Premium Themes