Apprendre à Bloguer, la formation web à la mode

Comment créer un blog

Apprendre à bloguer, la désormais célèbre formation censée t’expliquer comment devenir une superstar du web en seulement 1 semaine et demi (hors dimanches et jours fériés) a tendance à faire des petits ces derniers mois sur la toile.

Tu sais pas quoi faire de ta vie? T’es une burne en technique, en procès avec les éditions bescherelle et les gens disent généralement de toi que tu écris comme un pied?

good Génial! C’est le moment de t’engouffrer dans la brèche et de devenir toi aussi formateur dans la niche « Apprendre à Bloguer ».

T’inquiète pas si tu captes que dalle (ou presque) à ce que tu projettes valeureusement d’apprendre à tes futurs élèves : occupe toi simplement de lire ce billet, véritable rampe de lancement vers les sommets d’une raie-ussite qui te tend les brailles.

o

signe Apprendre à bloguer, c’est quoi exactement cette formation?

La spécificité, le charme, sans oublier la « magie » du oueb font que le qualificatif pompeux de « formation » peut s’appliquer à un éventail de programmes beaucoup plus large et surtout plus libre que dans le monde réel.

Exit donc la définition de Wikipédia, l’obligation de suivi individualisé et toutes ces histoires d’agréments et d’éligibilité à la con : sur internet la Formation WordPress c’est « Show Tiiiiiiime ».

N’importe quel document pdf un tant soit peu packagé, (même) bourré de fautes d’orthographe, écrit en police de taille 18 et ressassant des concepts tellement réchauffés qu’on a l’impression qu’ils datent de l’âge du bronze pourra s’appeler « Formation » du moment que tu l’auras décidé. « Magique » le oueb je te dis…

o

signe Les promesses de ta page de vente :

Pour que ta formation « Apprendre à Bloguer » ait le plus de chances possibles de pulvériser des records de vente, il ne te faudra bien évidemment pas lésiner sur les promesses prestigieuses censées découler naturellement de son achat.

A toi de donner « l’envie » de raquer joyeusement leurs ronds à tes potentiels acheteurs : promets les astres c’est bien connu que ça attire toujours les benêts (ndlr : les fameux couillons de la lune), garantis une vie meilleure, un kiki plus long, jure que la formation permettra de « pécho » plus facilement, promets de bosser en string… Bref, les « ficelles » ne manquent pas pour convaincre le chaland.

En gros, mets de l’huile, balance la sauce et si d’aventure le mou-tarde, n’hésite pas à mouiller le mayo pour vendre toutes tes salades à la fois (de volaille).

Apprendre à bloguerCon-fucius, dans sa grande sagesse disait souvent à ses disciples : « N’oubliez pas, les promesses que vous couchez sur votre page de vente n’engagent que les truffasses qui y croient. »

o

signe La garantie en polystyrène :

Autre critère incontournable et généralement incontourné, (ndlr : puisque c’est bien connu qu’in-con-tourné vaut mieux que deux intelligents de face – Vanne sponsorisée par Aspégic), la garantie « satisfait ou satisfait » figure généralement parmi les « grands classiques » de toute formation en ligne qui se respecte.

apprendre à bloguerPropose une garantie sur 365 jours, 10 ans voire à vie (ndlr : « au diable la varice » comme dirait Régine) ou les 3 en même temps (quand yen a pour deux, yen a pour moi) si jamais ça pouvait te permettre de vendre plus.

Avec cet argument en béton (armé) digne d’un commercial fort-ce-nez, sois certain que le (futur) élève ardemment désireux de créer un blog conclura la transaction sans réfléchir (ndlr : de toutes façons, c’est pas plus mal puisque tu vises ceux qui n’en sont pas capables).

Pour rappel, le principe de la garantie en polystyrène est enfantin. Il stipule expressément que : OU le client est satisfait OU il est immédiatement… satisfait. Au choix.

apprendre à blogur

Alors la garantie en polystyrène, royal non? Rhooo ça va, facile je sais.

o

signe Joue un rôle, mets toi en scène :

Tu comptes lancer une formation pour Apprendre à Bloguer qui aura « pigeon sur rue »? Lève donc la tête de ton caniveau routinier et ton nez de la merde par la même occasion, c’est le moment d’envoyer du lourd :

formation apprendre à bloguer

Auprès de tes futurs acheteurs, il te faudra obligatoirement rentrer dans la peau de celui que tu promets de devenir : un mec bien dans ses tongs, dans son marcel et dans son short de bain.

Un type fun dont la vie d’estrasses et de paillettes se résumera à voyager, compter son pognon, flamber, collectionner les belettes et se faire des soins du visage Yves Rocher.

Bon, au fond de toi tu sais bien que ta « vraie » vie, c’est loin d’être ça : tu vis dans une studette de banlieue avec chiottes sur le pallier, tu rates pas un épisode de Camping Paradis et tu portes des slips « Tex », bon… Mais qu’importe : il te faudra scénariser ton existence, devenir l’acteur d’un film dont tu seras le (z)héros.

good C’est ainsi que tu draineras dans ton sillage une flopée de quiches en mal de personnalité, tels des mouettes suivant avec espoir le chalutier de la « réussite pré programmée ».

o

signe Les vidéos, la botte secrète de ta formation :

Pour qu’une formation destinée à apprendre à bloguer soit réellement reconnue comme une référence par la communauté, il faut absolument qu’elle propose un peu de contenu vidéo.

Pas de panique, je te rassure de suite : 3-4 séquences dignes des grandes heures du cinéma des années trente feront (amplement) l’affaire.

Les vidéos c’est bien, avec un minimum de mise en scène et un peu « d’Actor Studio », ça permet de parler de trucs on ne peut plus ordinaires tout en donnant l’impression qu’on divulgue ses plus grands secrets.

apprendre à bloguer, les vidéoAvec un peu d’entrainement tu seras même capable de tenir le crachoir pendant des heures sans trop forcer.

Ya qu’à voir ce que proposent les « formateurs » déjà en piste pour s’en convaincre.

T’as une webcam? Parfait. Enregistre les séquences depuis le bureau de ta chambre après avoir pensé à virer du mur ton poster de Britney et tes calbutes en vrac gracieusement posés sur le plumard en arrière-plan.

o

signe Une formation pour apprendre à bloguer doit avoir un service client top qualité :

C’est le petit plus qui fera assurément la différence. Grâce à la technologie révolutionnaire et encore trop peu connue « Gmail« , tu pourras assurer un service d’aide à tes élèves au top de la génialerie, de l’expertitude et du professionnellage.

L’avantage non négligeable des mails surtout, c’est que si une question t’emmerde au plus haut point, tu peux toujours l’ignorer et dire en cas de relance de ton client « que t’es désolé mais que tu l’as jamais reçue ». Ou « qu’elle était en fait partie directement dans les spams indépendamment de ta (bonne) volonté ».

good Et ça, c’est quand même un sacré confort pour le formateur à l’écoute de ses élèves que tu ambitionnes naturellement de devenir.

o

signe Les clauses particulières de ta formation :

L’astuce du chef, ni plus ni moins. Sache qu’un bon maniement des clauses de ta formation pour Apprendre à Bloguer te permettra de dormir tranquillement. Et sur tes deux oreilles qui plus est.

Prends exemple sur ce que font les meilleurs, inspire toi de leur professionnalitude et rédige toi aussi ta fameuse page de « clauses particulières ».

Le pompon sur la cerise du poisson noyé dans la farine consiste également à planquer ladite page dans le confin des tréfonds les plus lointains de ton blog :

signe Dans un endroit que seul un hacker aguerri des services secrets d’union soviétique pourra atteindre après plusieurs heures de recherche intensive.

scoop L’astuce du chef : Si un con te fait remarquer (à juste titre) que ta page est inexistante, tu pourras toujours lui indiquer le lien en faisant tout de même part de ta surprise de ne pas la trouver directement accessible depuis ta home et en promettant de régler ça sous peu.

o

signe Le tarif de ta merveille de cours :

Pour une certaine catégorie de pros-pets (foireux), ceux que tu vises (ndlr : tu l’auras compris) le facteur « prix » fait littéralement la « valeur » du produit.

Le principe est une fois de plus enfantin : Plus tu envoie du lourd au niveau tarif Plus ta formation sera perçue comme géniale. Simple non?

Ce qui nous amène directement au point (crucial) suivant. Le dernier de la liste.

o

signe Comment calculer le prix de ta formation pour apprendre à bloguer?

Rien de plus simple.

1. Il te suffit simplement de définir la somme d’argent que tu souhaites gagner avec ton produit : disons 1 000 000 d’euros (ndlr : Soit le prix du célèbre pack piaule de luxe / piscine à débordement avec 3 femmes en maillot dedans / Le bouquin « La semaine de 4h » de Tim Ferris / La bouteille de Jet27 / Les lunettes de soleil « made in china » à garder sur le front 24h/24 sans oublier l’incontournable rocking chair).

2. D’estimer ensuite le nombre de ventes que tu vas réaliser en spammant allègrement tes propres listes d’emails (ndlr: sans oublier celles des copains – « L’oignon fait la farce » disait Joël Robuchon) : tablons sur 400.

3. Ne te reste plus qu’à diviser 1 000 000 d’euros (con-voités) par 400 élèves (es-pet-raies) pour obtenir ton prix de vente : Ce qui nous donne donc 2 500 euros* dans le cas présent.

 

*Ah merde, on aurait pu y aller plus fort pour le coup tiens.

o

 

Nous conclurons donc ce brillant billet vachement argumenté et non moins fouillé concernant la création d’une formation pour apprendre à bloguer par la traditionnelle « question en carton » si chère aux blogueurs de France et de Navarre et censée déclencher une véritable avalanche de commentaires à tous les coups :

 

pourquoifeedback Et toi, que penses-tu du jambon de Bayonne et de la rillette Bordeau Chesnel ?  Viens vite nous le dire juste en-dessous!

 

 


partager sur les réseaux sociauxAvant d'oublier : Si t'as aimé cet article, fais le donc tourner sur les réseaux sociaux en cliquant simplement sur les petits boutons de partage juste au-dessus. Un grand merci à toi ;)



Tu veux réussir ta vie? Alors suis moi sur Twitter en cliquant ici.

42 commentaires pour “Apprendre à Bloguer, la formation web à la mode”

  1. Xavier dit :

    Eh bien voila un évènement mono-bloggeur qui débute fort ! (et pile poil à l’heure)

    Toutes les caractéristiques d’une excellente formation sont le réunis sauf un point qui manque à l’appel … le con-tenu de la formation !

    Effectivement je peux comprendre l’oubli car ce n’est pas non plus le plus important parmi tout le processus … L’essentiel étant de prendre les sous tant qu’ils sont là, non ?

    A moins que cela ai été mis con-sciemment mis de coté pour un prochain article …

    • Sylvain dit :

      Salut Xavier 🙂

      Le con-tenu est secondaire voire même tertiaire : l’enveloppe est, et de loin, l’aspect le plus important de toute vraie bonne « formation » qui se respecte.

      😀 😀

      En ce sens, tu as bien cerné la véritable priorité de la chose. Bravo à toi! 😀 😛

      Et @ demain 😉

    • Avant, on disait « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ». Mais ça, c’était avant…

      Aujourd’hui, c’est le flacon qui prime, qu’il soit plein de vinasse, de grand cru ou même tout simplement… vide. L’ivresse aussi, on s’en fiche, désormais on se bourre culturellement en mode placébo, on soigne son ignorance au savoir homéopathique : ça le fait parce qu’on nous a dit que ça le faisait. Alors, du moment qu’on nous vend un truc qui est censé nous métamorphoser en dieu de la communication, le simple fait de l’acheter suffit souvent à nous convaincre que ça va nécessairement être efficace. Le refus de croire qu’on a pu se tromper suffit pour faire le reste…

      Et si, contre toute attente, on se rend compte que ça n’est pas aussi génial qu’on le pensait, surtout ne pas le dire ! Non ! Au contraire, demander une licence d’affiliation et tenter de refourguer à son tour cette « fantastique méthode », voire devenir soi-même formateur afin de mieux vendre le fameux « grésillement du steak sur la grille du barbecue ». Car quand tu ne sais pas faire une chose, tu peux quand même gagner des ronds en apprenant aux autres à la faire…

      • Sylvain dit :

        Voilà des con-seils (ndlr : mais pas tant que ça) qui devraient figurer dans les conditions générales de vente des formations comme celles décrites dans le présent billet.

        De toutes façons c’est bien connu que si ça marche pas, c’est entièrement de la faute de l’élève qui a mal appliqué les directives servies sur un plateau par le formateur.
        Et vu que ça a déjà marché pour d’autres, y faut vraiment être con pour foirer quand c’est notre tour de devenir riche.

        Enfin bon, les histoires de grosses commissions, ça sent rarement bon…

        Colombinages sincères,
        Sylvain

        • MarkLeNet dit :

          C’est vrai, le conte-nu on s’en f… puisque tu vas le créer avec ce que tes âne-bonnets t’auront envoyé comme « ce que j’aimerais » dans le formulaire que tu vas pas manquer de leur faire remplir (juste parès le paiement) pour « adapter la formation au plus près de leur besoin », c’est-à-dire que tu as ptêt’ un ou deux trucs déjà piqués ailleurs mais que le reste, nada, va falloir aller l’écr… euh, le chercher dans le forum d’un autre ou des zibooks déjà publiés (gratuitement) !

          M.

          • Sylvain dit :

            Mer**, on risque de pas m’aimer à cause de cet article? Arf la vache, si j’avais su… 😀
            Pour le reste, je suis ravi de constater que mes lecteurs ne manquent pas d’idées pour compléter ce vaste programme qu’est la création d’une formation pour apprendre à bloguer!

            TdM, un blog d’experts en somme? Je crois oui 😀

            Merci à toi d’être passé, et merci à Stéphane aussi (et les autres aussi) pour son RT (fort) apprécié 😉

            Cordialismatuderie formatée,
            Sylvain

          • Tiens ça me fait penser que j’ai relayé ton billet sur mon « Livre de Visages »… (ouais, bon, mon compte facebook…)

            Si tu es sage, peut-être que je ferai pareil pour les autres. Enfin, uniquement les bons, bien sûr.

            (non, non, ce n’est pas parce que ça m’évite de trouver un sujet pour alimenter quotidiennement mon propre compte… je ne suis pas comme ça !)

          • Sylvain dit :

            Ah ben ça, ça me fait bien plaisir tiens 😉
            Pour le reste, tu te doutes bien que tous les billets mériteront d’y figurer puisque chacune de mes publications n’est ni plus ni moins qu’excellente 😀

            Ben quoi.

            Merci à toi 😉 😀

  2. A venir dit :

    Il me semble avoir vu un truc du genre passer sur Fesse-Bouc tiens. Et encore tu ne parles pas des techniques made in EtaZunis, tellement utilisées que ça en devient ridicule (genre « plus que X places disponibles, vite, ça se vend comme des petits pains »), les vrais-faux témoignages de vrais-faux blogueurs, les lancements orchestrés avec toute la bande de potes qui « vient faire profiter son lectorat d’une occasion unique », etc

    Mais bon c’est déjà has-been tout ça. Moi je lance une formation « apprendre à respirer », parce que ça c’est plus important. Beaucoup de gens ne savent pas respirer correctement, mais une fois que l’Art de la Respiration est maîtrisé, tu vois le monde différemment, c’est un univers qui s’ouvre et qui rayonne dans ta cage thoracique. Le souffle de l’avenir quoi, avec toutes les richesses possibles et imaginables.

    • Sylvain dit :

      Pas au courant pour Face2bouc mais ça ne m’étonne pas que ce sujet soit traité par pas mal de blogueurs tant il y aurait de choses à dire 😀 😀

      Bien vu pour les techniques made in USA, et pour ta formation, je dois dire que ça m’intéresse. Ya de quoi se faire un paquet de pognon avec un programme vital comme celui-là. En tout cas, tu manques pas d’air toi 😉 😀

  3. Tellement réaliste et actuelle ….. Une seule chose à dire ….j’adore !
    En fait, il y a tellement de trucs à dire que c’en est désespérant finalement, le web est devenu l’eldorado pour se faire de l’argent ….enfin c’est ce qu’on fait croire à travers tout ça !

    Du simple naïf qui débourse 950€ en se disant que demain il aura une boutique qui fonctionne et deviendra riche(sisi je vous assure …) au débutant , qui parce qu’il a lu 2 bouquins s’autoproclame pro /expert dans son domaine …

    Allez,comme j’ai lu pas mal d’article de TDM, demain je lance un blog sur l’art d’apprendre à réfléchir … 😉

    • Sylvain dit :

      Salut Franck,

      Merci à toi, et t’as bien raison : ya tellement de trucs à dire sur le sujet qu’on pourrait en faire un bouquin ou même une collection en 36 tomes (de Savoie).

      Après, comme tu le fais si justement remarquer : tant qu’y en a qui payent, c’est tout bon :).

      Cordialismatude sincère,
      Sylvain

  4. Christian dit :

    Au risque de casser ta baraque, je suppose que le prochain article va traiter de l’affiliation.
    Non ?
    Parce que ta formation à 2500 roros, mérite bien une commission de 1300. Et puis, il te resterait 1200, ce qui n’est pas si mal.
    Si c’est le cas soit assuré de mon faux-témoignage sur son excellent contenu, et je m’empresserais de te faire de la pub sur ma liste de 2 prospects ( mon frère et mon oncle ).
    Je testerais par la même occasion mon générateur de faux témoignages dont voici le début :
    [mode spin on]
    {Magnifique|Splendide|Remarquable}, {ce cours|cette formation| sur le mono blogging, j’en suis resté {coi|ébahi|sur le Q}
    [mode spin off]

    Affiliatement
    Christian P.

    • Sylvain dit :

      Salut Christian,

      Même pas tu vois 😀
      Demain, j’ai prévu de traiter un aspect très différent mais tout de même très important dans les hautes sphères du blogging. ‘Fin bon, tu verras hein 😉

      Pour ta proposition, j’en prends bonne note et concernant ton générateur de faux témoignages, si tu es vendeur, je veux bien te racheter les « droits maîtres » histoire de garder rien que pour moi cet outil révolutionnaire!

      😀 😀 😀

      • Christian dit :

        Me racheter les droits maîtres, pourquoi pas. Mais tout d’un coup, il me vient une drôle d’idée. Alors, non, je suis plus vendeur, mais je vais préparer une mono-formation de générateurs de témoignages. 😉
        Que je vendrais ensuite à tous les clients de ta formation
        Couplé à la méthode de Bruno pour être millionnaire, là c’est un coup à finir milliardaire

        • Sylvain dit :

          Fais gaffe quand même, quand les euros tombent trop vite dans la besace, ça peut faire tourner la tête des fois…
          File moi la moitié de tes futurs bénefs, c’est bien plus sûr 😉 😀 😀

        • Pas mal, je prends.

          En plus, je suis prêt à faire 50/50 et je te laisse en prime toute la gloire (dont je ne veux pas), la reconnaissance du talent (que je n’ai pas) ainsi que les fans, les interviews et même les filles nues qui se jettent sur toi.

          Moi je garde juste la gestion financière du truc, histoire que ton esprit ne soit pas pollué par de viles contingences pécuniaires. Je t’enverrai ta part tous les mois, sans souci…

  5. Moi qui adore les rocking chairs … je me sens blessé, pour le coup !

  6. MOI aussi, je suis intéressé par ta formation apprendre à bloquer mono-blogeur pour avoir mes propres lunettes de soleil en vrai plastique de Chine et mon Jet 27 (j’espère qu’il décolle à la verticale), elle est où la page de vente ? Ma CB me brûle les doigts… Richard

    • Sylvain dit :

      Ahhhh le véritable plastique de Chine, ce matériau noble 😀
      Je mets vite la page de vente sur pied pour te soulager de quelques centaines d’euros.

      Si on peut rendre service… 😀

  7. Samuel dit :

    Autre argument qui fera mouche auprès de certains prospects: le rôle social (ou même sociétal, voire citoyen) qu’ont les formateurs et autres coachs en blogging au sein de la blogosphère.

    Le trolling de leurs formations est en effet devenu une source inépuisable d’articles qui sauve bon nombre de blogueurs (qu’ils soient eux-même formés ou autodidactes), lorsqu’il leur faut publier en un temps rapide une quantité inhabituelle d’articles 😉

    Ainsi, loin de n’aider que leurs clients, c’est à l’ensemble du oueb que ces formateurs sont utiles.

  8. C’est un peu comme j’avais dit un jour (il y a plus de vingt ans) à un prof de droit qui se croyait sorti de la cuisse de Jupiter : « Les bons juristes exercent, parfois même avec succès ; les autres enseignent. »

    Autant dire que ça lui a moyennement plu, et d’ailleurs en parlant de moyenne, la mienne non plus n’a pas aimé, et heureusement que j’avais déjà assuré mon semestre…

    Ceci dit, je trouve que là, Sylvain, tu tape fort pour un premier « billet-défi » car c’est un sujet qui, malgré le traitement humoristique que tu lui accordes, recouvre un très vaste problème, dépassant le seul cadre de la formation WP. En fait, le Web (j’ai failli écrire « le Net » mais plus personne ne sait ce que c’est) regorge d’experts prêts à te vendre un savoir qu’ils n’ont pas. Parfois ils font l’effort de créer eux-mêmes les supports, mais la plupart du temps il se contentent de recopier, voire de refourguer des « formations » tout aussi bidons pondues par d’autres experts reconnus par leur paire (non, non, il n’y a pas de faute d’orthographe…).

    En gros, c’est un peu comme s’ils avaient inventé le « drop-learning ». Déprimant…

    • Pétard ! va falloir que j’arrête d’appuyer sur le gros bouton d’envoi avant de relire… ou alors que j’arrête de relire une fois mon commentaire envoyé.

      Il fallait lire « tu tapeS fort »…

      Pfff.

      • Sylvain dit :

        😀 😀

        « Reconnus par leur paire » je la garde celle-là aussi 😀 😉

        Pour le billet, et comme je disais à Samuel, j’ai essayé de démarrer « vier au plancher » histoire d’allumer la mèche comme il faut.
        Par la suite, je testerai différents formats : courts / longs / sérieux / moins sérieux / listes / etc…

        On verra bien ce que ça donnera en fin de compte toute cette soupe sur fond de bouillon de légumes 😉 😀

        @ demain

  9. chems@polyval dit :

    un retour en force…tant mieux…!

  10. daniel dit :

    La nature a horreur du vide et l’économie aussi.

    C’est pas Coluche qui disait « Vous êtes cons aussi, il suffirait que vous n’achetiez pas pour que ça ne se vende plus… » ?
    Alors oui tant qu’il y aura des gens pour acheter ce genre de trucs, ben ça se vendra quoi…

    Après, profiter de la misère et de l’ignorance des gens, c’est pitoyable bien sur.
    Des baisers de la vie y en aura toujours.

    Et que faire d’autre à part en rire un peu?

  11. MarkLeNet dit :

    Rôôh Sylvain là tu fais du mal !
    À nous parce qu’on connait trop ça, à « eux » parce qu’ils risquent de se sentir visé (encore que… J’ai des doutes en fait !?) et à ceux qui se sont inscrits à leur(s) « formation(s) » !
    Bref, ça fait bien du monde, tout ça.

    Néanmoins tu as oublié quelques cas d’espèce : les fautes de français grotesques genre « vous le ferez en un tour *de* main » / « On vous en a r*a*battu les oreilles mais chez nous… » / et j’en passe.
    Mais tu t’es rattrapé sur le BordeauX chez Niel !

    Enfin heureusement finalement, car un paragraphe de plus aurait provoqué la crampe des abdominaux.

    Merci à 4h18 qui l’a twitté et m’a permis de ne pas louper cet article formidable pour un lundi !

    Bonne rentrée à toutes et tous !

    M.

  12. Salut Sylvain,

    Ouais, ouais, ouais,

    Je ne le sens pas, le thon de ton article (note, si le thon puait, c’est qu’il ne serait pas frais et comme on est à la rentrée, ce serait déjà un peu con sur les bords).

    Car je perçois une pointe de cynisme, à peine perceptible, peut-être, mais quand même.

    Tes conseils sont teintés d’une ’ironie à peine dissimulée qui laisse croire que tu n’es pas totalement persuadé de ce que tu dis.

    Ou alors c’est moi qui suis parono, où bien, mais je ne peux imaginer une telle perfidie de ta part, tu nous mènerais en Costa Concordi a(dis rien A.).

    C’est assez embarrassant toutes ces aluvions (fécales ?) parce qu’alors, vraiment, je ne sais plus sur quel pied danser, et même, je ne sais plus vraiment comment le prendre.

    Car que faut-il penser, pour autant qu’un pauvre (si il était riche il lirait pas ça) hère,ô gène…ô désespoir, qui cherche une formation sur base de tes conseils soit encore en mesure de penser à quoi que ce soit, question bio-physio-sociologique existentielle si il en est ?

    Je suis perdu, je ne perçois pas la lumière céleste dans la brume de tes railleries.

    Celle qui pourrait éclairer mon choix lorsque l’instant divin sera venu de choisir enfin la meilleure voie (de garage, persifleur !) pour m’enrichir.

    Mon scepticisme n’a d’égal que le nombre de Mails que j’ai déjà reçu du new club positif.

    Bref, un doute énorme m’habite (et pas celle des autres dont je n’ai rien à foutre et le terme est bien choisit) !

    Dans ta mer des sarcasmes, il y anguille sous roche.

    Alors, formation ou formation ? Telle est la question.

    Malgré les atermoiements, la caravane du tour de France des formations passe et il faudra bien un jour que je me dope afin de franchir cette étape essentielle : acheter !

    Je crains alors devoir aller ailleurs pour trouver des conseils à Visa, heu, avisés.

    Je viens d’ailleurs de recevoir un trio de mails dans lequel chaque expéditeur recommande la formation des deux autres.

    Je crois que je vais prendre les trois tellement leurs présentations débordent de sincérité.

    Au boulot…ah, ah, ah mais que dis-je ! Boulot !?

    Maintenant, je vais enfin apprécier tout le sens des termes « congés payés » et cela malgré l’incertitude que tu laisses planer telle un 747 en panne de sens au-dessus des nuages de l’adversité (Frédéric Mitterrand, mémoires).

    @+, sourcier d’indéfinissables propos.

    Christian.

    • Sylvain dit :

      Salut Christian,

      Ah ben te voilà : je commençais à me faire du souci moi 😉
      Je savais que ce billet allait te plaire, ou au moins, te faire réagir.

      Tes longs commentaires commençaient à manquer au blog. Sans parler de tes jeux de maux vaseux et autres vannes tirées par les vers du nez (sans compter les cheveux) 😀 😀 😀

      Quoiqu’il en soit, reste dans le coin, ya des billets à venir qui pourraient t’intéresser… 😉

  13. Thierry dit :

    Superbe article , j’ai adoré l’humour !

  14. Laurent dit :

    Balance des noms mon gars! Aurélien?

    • Sylvain dit :

      Si tu savais comme je m’en tamponne de balancer des noms.
      Que ceux qui se reconnaissent se posent les bonnes questions, ça sera déjà pas mal 😉

Laisse une réponse

Powered by WordPress | Designed by: Download Premium WordPress Themes | Thanks to Premium Themes, Domain Registration and All Premium Themes