Les 65 nouveaux mots de l’Internet (+1 Bonus) – Proposition à l’Académie Française

nouveaux mots internet

Chaque année, beaucoup de nouveaux mots font une entrée remarquée dans les pages du prestigieux « Petit Robert ».

C’est ainsi que des termes qui n’existaient pas il y a encore 10 ans, se retrouvent aujourd’hui reconnus officiellement par la bande à Jeannot d’Ormesson; contribuant ainsi à l’enrichissement (supposé) de notre belle langue française.

Le monde du oueb n’échappe pas à la règle : de nouveaux mots destinés à définir de non moins multiples situations devraient eux aussi frapper à la porte du roi des dicos un jour ou l’autre.

Ce billet a tout simplement pour but de proposer à la célèbre Académie Française une floppée de définitions censées illustrer de manière toujours plus précise et sérieuse, le quotidien si particulier de notre cher Oueb.

Les 65 nouveaux mots (+1 Bonus) de l’Internet Francophone classés par catégories :

Pour les lourds chers lecteurs qui ne comprendraient pas la portée ni la vocation de ce billet, je précise que ce dernier est volontairement barré voire complètement à l’ouest.

Bon, ceci étant dit, les nouveaux mots de l’internet sont là, juste en dessous. Si des définitions venaient à manquer, n’hésite pas à les rajouter en commentaires surtout.

Maintenant voyons les en détail si tu le veux bien (ndlr : et même si tu le veux pas d’ailleurs) :

piratage aurélien amacker

nouveaux mots du marketing internet Marketing Internet / Monétisation :

1. Markus : Collègue webmaster qui a en permanence un super projet de site qui risque de se concrétiser « incessamment sous peu » depuis environ 8 ans.

2. Dégralage : Sensation particulière à mi-chemin entre la frustration, le découragement et la haine éprouvée à la lecture d’un billet dans lequel l’auteur prétend qu’il en a marre de plafonner à (seulement) 25 000 visiteurs uniques mensuels sur son blog.

3. Bleuse : Blogueur énervant qui explique qu’il cherche désespérement des conseils lui permettant de gagner enfin plus que ses 500 petits euros mensuels avec son site.

4. Cagagnade : Sensation de motivation extrême mais de très courte durée provoquée par la lecture d’un article bien ficelé censé expliquer comment devenir millionnaire en seulement 1 mois à raison de 4 heures de travail par semaine.

5. Flarifier : (Synonyme : « truffeler ») Lors d’une discussion, consiste à répondre publiquement et instantanément « Merci, je vais y jeter un oeil de ce pas » à un conseil technique auquel on n’a absolument rien compris afin d’éviter de passer pour un con devant tout le monde.

6. Frustrale : Formation a priori pleine de promesses mais n’apprenant au final que des techniques en carton ou quelquefois en polystyrène.

7. Monculerie : Astuce secrète (ndlr : et accessoirement révolutionnaire) qu’on récupère précieusement packagée dans un pdf de 5 pages écrit en police de taille 18, en échange de son email, mais qui ne fonctionne malheureusement jamais lorsqu’on tente à son tour de l’appliquer.

8. Jovialitude : Sentiment de puissance, de joie et de fierté extrêmes déclenché par la traditionnelle et unique vente annuelle d’un ebook en affiliation par le biais de la plateforme 1Tpe.

9. Jovinasser : Désir fugace (ndlr : et généralement simultané à la jovialitude) de se lancer à corps perdu dans la rédaction de son ebook perso destiné à présenter sa propre méthode d’enrichissement par le biais de l’affiliation.

10.  Adsensite aigüe : Pathologie répandue consistant à consulter en moyenne 27 fois par heure son interface Adsense afin de vérifier l’ampleur de ses gains.

 

piratage aurélien amacker

nouveaux mots du blogging Blogging / Wordpress :

11. Cabeston : Tentative de fayotage avérée auprès d’un blogueur vedette par un sujet novice cherchant à se faire remarquer.

12. Figelier : Etudier en détail son analytics et se rendre compte que le trafic moyen de son blog n’a pas bougé depuis l’an dernier.

13. Macaroti : Commentaire pas piqué des vers et sur lequel on fonde beaucoup d’espoirs malheureusement impossible à mettre en ligne à cause d’un captcha (trop) efficace.

14. Blairon : Blogueur s’efforçant de ne pas répondre à tous les commentaires sur son blog histoire de se donner une image de vedette inaccessible.

15. Aquaprout : Billet excellent et incisif sur lequel on bosse depuis des semaines mais que la pression sociale nous empêche de publier au dernier moment.

16. Simulider : Faire semblant d’avoir un blog à fort trafic en cliquant soi-même sur les pseudos des mecs en commentaires et en s’efforçant de naviguer (au moins) 3 minutes sur leur merde site.

17. Truffus : Article visant le gros buzz lors de sa publication mais à propos duquel l’auteur se rend compte, une fois en ligne, que le sujet n’intéressait que lui.

18. Roubler : Tenter de lancer une discussion désespérément morte en balançant un faux commentaire sous un truffus à propos duquel on fondait naturellement beaucoup d’espoirs.

19. Mirotter : Jalouser secrètement l’article d’un collègue ayant recueilli plus de 60 réactions.

20. Egoflouze : Blogueur se croyant influent (pléonasme) mais dont les articles ne recueillent en moyenne aucun commentaire (voire moins).

21. Amniser : Se rappeler qu’on s’était inscrit sur Scoopeo 1 an et demi plus tôt quand on s’aperçoit, avec joie, que la plateforme nous a enfin amené un visiteur.

22. Néodersh : Nouveau lecteur venant de découvrir un blog « dofollow » et spammant allègrement la rubrique « commentaires » histoire de faire du backlink.

23. Galérider : Batailler sur WordPress pendant près de 3 heures pour essayer de sauter 2 lignes d’un coup dans un article.

24. Starmoule : Blogueur de talent se limitant à une publication par semestre (ndlr : sauf années bissextiles).

25. Roglantive : Question plate et inutile que 95% des blogueurs se sentent obligés de poser à la fin de leurs billets en espérant déclencher une avalanche de commentaires.

piratage aurélien amacker

nouveaux mots seo SEO / Optimisation :

26Bézu : Jeune référenceur ambitieux et très enclin à distribuer des conseils techniques à tour de bras malgré une expérience de terrain proche du néant.

27. Bleige : Devis SEO au montant généreux (pléonasme) à propos duquel on irait presque jusqu’à souhaiter que la date soit le prix à payer.

28. Navaro : Vieux billet intemporel de préconisations SEO toujours valables aujourd’hui malgré le poids inexorable des années.

29. Barbakus : SEO sanguinaire à grande gueule et à poils durs, ayant la capacité de remise en question d’un buffle mâle de la savane Burkinabaise en pleine période des chaleurs.

30. Tatayoyo : Référenceur ayant pour habitude de calquer son humeur du jour sur l’état de son positionnement dans les SERP.

31. Compulsite obsessionnelle : Pathologie hautement répandue consistant à checker ses positions dans les moteurs de recherche toutes les 18 minutes (ndlr : dimanches et jours fériés inclus).

32. Pierrichard : SEO à mi-chemin entre l’âne et la chèvre rompu aux manips et autres techniques d’optimisation généralement capables de lui foutre en l’air plusieurs semaines de travail.

33. Joubert : Référenceur habitué à voir ses sites se casser régulièrement la gueule dans les SERP.

34. Robuchon : SEO sans réel talent ni originalité mais que tout le monde semble pourtant trouver très bon.

35. Biffle : Excuse improbable qu’on a tendance à inventer pour justifier une lamentable 78ème place acquise de haute lutte lors du dernier concours SEO.

36. Roublon : SEO rusé et audacieux généralement habitué à jouer les experts en repompant simplement les idées des collègues.

onouveaux mots de l'internetCommunication : MSN / Email / Forum :

37. Flinter : Sur MSN, consiste à s’efforcer (malgré les remords) de ne pas répondre à un pote en espérant qu’il croira au bout d’un moment qu’on n’est pas devant notre écran.

38. Filasser : Sur MSN, être obligé de répondre à un pote (ndlr : malgré une forte envie de flinter) parce qu’on vient de se connecter (et que donc, on est forcément là) et qu’il a tout de suite enclenché la discussion.

39. Enfoirager : Sur MSN, consiste à attendre systématiquement un certain laps de temps avant de répondre à son interlocuteur histoire de le décourager avec tacte de taper la discute.

40. Alternage : Etre simultanément excité puis décu en constatant qu’on a reçu 20 mails depuis ce matin mais que ce ne sont finalement que des offres promotionnelles des 3 Suisses et de Yves Rocher adressées à sa femme.

41. Compulsifier : Se connecter à sa boîte mail toutes les 5 minutes en espérant enfin tomber sur un message qui va lancer cette foutue journée désespérement chiante.

42. Gravelure : Sur un forum, frustration provoquée par la perte, au moment de la publier, d’une intervention de malade rédigée en 2h37, pour cause de déconnexion automatique.

43. Glaireau : Forumiste qu’on ne peut pas blairer simplement à cause de sa tronche sur son avatar.

44. Tronchaku : Forumiste qu’on aime bien vanner à cause de sa tronche sur son avatar.

45. Travelier : Adresser automatiquement un +1 à la prochaine intervention (même nulle à chier) d’un membre pour la bonne et simple raison qu’il vient d’en faire autant pour nous 2 minutes auparavant.

46. Nivelière : Communauté virtuelle où les membres à faible valeur ajoutée ont pris le contrôle des débats ramenant ainsi le niveau général des discussions à la hauteur approximative du QI d’un bulot passé au court-bouillon Knorr.

47. Couillardise : Consiste à se lancer publiquement un défi irréalisable en sachant pertinemment qu’on a au final 99% de chances de se vautrer lamentablement.

48. Flancule : Forumiste à tendance fayot se sentant obligé d’attribuer des +1 à chaque message posté par un membre de l’équipe de modération.

piratage aurélien amacker

twitter1 Twitter :   (Tiens tant qu’on y est suis moi sur Twitter si c’est pas déjà fait : @TranchesDeMkt  ;))

49. Lourdage : Technique brevetée consistant à follower/unfollower autant de fois que nécessaire un Twittos influent afin de se faire remarquer.

50. Dégoblairer : Consiste à balancer de temps en temps quelques tweets en anglais histoire de montrer à ses followers qu’on boxe pas dans la même catégorie.

51. Psychaner : Consiste à se demander à quoi peut bien ressembler la vie et les journées de ceux qui balancent des tweets en moyenne toutes les 17 secondes et demi.

52. Astrouballe : Twittos superstar et un peu lourd aussi, comptant généralement plus de 5000 followers pour 12 abonnements (maximum).

53. Caramages : Tweets incompréhensibles rarement supérieurs à 4 mots et donnant à ta Timeline des allures de chat en Polonais.

54. Daïlamastre : Mantra en carton (ou quelquefois en mousse) qu’on RT volontiers avec le secret espoir que ça boostera notre branding.

55. Maljoie : Correspond à la satisfaction de compter un nouveau follower avant de finalement se rendre compte qu’il n’a que 3 abonnés pour 1 658 abonnements.

56. Vangeler : Se rendre compte qu’on vient de perdre 1 follower et tenter sans succès de le retrouver pendant près de 3 heures pour se désabonner à son tour.

57. Gasme : Emotion si intense et pourtant tellement inutile provoquée par le RT de l’un de ses tweets.

58. Blase : Idée de tweet trop bien auquel on pense subitement et à propos duquel on se rend rapidement compte qu’il ne tiendra jamais en 140 caractères. A moins de garder que les voyelles.

59. Déblaser : Consiste à essayer frénétiquement de retourner un blase dans tous les sens afin de tenter de le faire rentrer.

60. Twigme : Twittos qu’on suit depuis le début, Dieu seul sait pourquoi alors qu’on ne comprend absolument rien à ses tweets. Même bourré.

61. Mistralade : Poser une question à sa TL sans jamais obtenir de réponse.

62. Demistralifier : Jouer à quitte ou double suite à une mistralade en posant de nouveau sa question au risque de passer cette fois définitivement pour un con.

63. Twilch : Tweet à forte tendance polémique qu’un Twittos novice adresse à un Twittos influent dans l’unique but de clasher et connaître ainsi son heure de gloire.

64. Brander : Consiste à lacher discrètement de temps à autres quelques Twittos histoire d’essayer de conserver un ratio « abonnements/abonnés » plus que flatteur.

65. Bouvard : Vieux Tweet perso dont on est très fier et qu’on hésite à recycler au risque de se faire griller par ses followers.

o[Bonus] Glanduleur : Internaute passant la majeure partie de son temps à lire des billets complètement cons au lieu de faire des trucs plus utiles 😛 😀

 

 


partager sur les réseaux sociauxAvant d'oublier : Si t'as aimé cet article, fais le donc tourner sur les réseaux sociaux en cliquant simplement sur les petits boutons de partage juste au-dessus. Un grand merci à toi ;)



Tu veux réussir ta vie? Alors suis moi sur Twitter en cliquant ici.

48 commentaires pour “Les 65 nouveaux mots de l’Internet (+1 Bonus) – Proposition à l’Académie Française”

  1. Rodrigue dit :

    A voté ^^ Encore une tuerie que tu nous ponds là Sylvain.

    J’adore la partie WordPress avec le « Truffus » c’est tout moi ça 🙂

  2. mars dit :

    Comme toujours très original!
    Un petit bémol cependant, le caractère gras utilisé pour les mots pas très lisible sur mon ordi(de 37 à 48 )
    Merci et à bientôt

  3. LaurentB dit :

    Arf j’en connais aucun 😀

    • Sylvain dit :

      Ah mais c’est normal puisque l’Académie Française ne les a pas encore validés. Ca devrait pas tarder, je bouffe avec Jean d’Ormesson ce midi.

      Je vais lui en toucher 2 mots. ;D

      • 4h18@formation wordpress dit :

        Toucheritasse : Blogueur qui qui croive qui peut en toucher 2 à l’autre pour pousser ses bouzes là qu’il voudrez bien. Mais ce qu’il ne çé pô, c’est que ce ne sont le les mots du Jean qu’il va devoir toucher pour passer… non, non, non… 😀

        #JeSuisDejaDehors !

        • Sylvain dit :

          Comme dirait un confrère blogueur dont j’ai oublié le nom : « Mékilékon » 😀 😛
          Très bon le Toucheritasse, je vais l’inclure au pack que j’envoie à l’académie Française demain. Je te tiens au courant 😉

  4. RaphSEO dit :

    Hello, je me suis bien marré en lisant ça, le must c’est d’essayer de se mettre dans une définition et surtout d’y mettre les autres 😀

    • Sylvain dit :

      Salut Raph,

      Exactement, d’ailleurs quand on prend son propre cas en exemple, les définitions bidons se bousculent au portillon.

      Enfin pour moi ça a marché en tous les cas 😀 😀 😉

      Merci d’être passé, tu reviens quand tu veux surtout.

      • RaphSEO dit :

        Merci de l’invitation, en fait je passe souvent mais ne prends pas le temps de te laisser un commentaire. Je sais, ce n’est pas bien mais je vais me faire pardonner. Après mes vacances je passerai et déposerai plus régulièrement des coms 😉

        • Sylvain dit :

          Ah mais que voilà une bonne nouvelle puisqu’en bon blogueur que je suis, chaque commentaire me procure une joie indescriptible.

          Ca pourrait donner lieu à une petite définition ça aussi tiens 🙂

          Sinon, rendez-vous est pris alors.
          Bonnes vacances et @ très bientôt sur TdM 😉

  5. Salut mon ami (cabestonnage dès le début),

    Ah bon, ça existe tout ça?

    Mince, quelle dégringolade étymologique.

    Je suis zappé.

    Tant de nouveau maux dans le vocable en l’air d’un temps qui éclabousse notre bonne vieille langue française noyée dans la fange du néo-culturalisme internetational.

    Que de pudibonderie me reprocherez-vous ? (et quoi, surtout moi !?).

    Mais imaginez un peu :

    Je figeliais (12) avant de mirotter(19) en lisant ton dernier putain de bon article.

    En bon egoflouze(20), J’avais préparé une bafouille sur une frustrale (6) refilée par un détrousseur de biftons.

    Malheureusement avec le barouf sur AA ce fut un aquaprout géant(15).

    Déjà que le moral était flingué dur après mon dernier truffus (17) et allons-y je me flasque en plus mon alternage quotidien (40).

    Je taffais trop, je ne matais plus comme dépatouillage qu’un bon coup de cabeston (11).

    C’est pourquoi en bon néodersh (22) je suis venu viander une bonne bouze (heu)chez toi .

    Où irait-on ?

    J’en connais qui diront que c’est encore un article qui ne sert à rien (salut phil) mais là, en plus tu fais passer les bons et honnêtes internautes que nous somme en valet de la décadence terminologique sur le net.

    Brisons là.

    Je te présente mes @plustitudes confraternelles quand même.
    Christian.

    P.S. : J’ai pas répondu à ta roglandive (25)….mais merci de travelier un coup quand même (45) pour la peine que je me donne en glandulant (bonus) chez toi. Allez, on se fait un lourdage (49) et on bouffe ensemble.

  6. j’oubliais, tu es vraiment indéfinissable dans la blogosphère! trop génial une fois de plus (recabestonnage).

    • Sylvain dit :

      Ahhhhh Christian, j’adore tes cabestonneries.

      Je vois que les nouveaux mots du oueb francophones n’ont déjà plus de secrets pour toi.
      Sinon, pour info sache que je figelle moi aussi, et que je mirotte toujours autant devant les billets des copains quand j’en rencontre.

      Bref, tout ça pour dire que c’est pas bien compliqué de trouver l’inspiration quand 90% de notre contenu est inspiré par nul autre que soi-même 😉

      Repasse quand tu veux, mais ça tu le sais déjà (je te cabestonne un peu aussi tant qu’on y est)

      Cordialitude Académicienne Franco-Belge
      Sylvain

  7. Jérémy dit :

    42. Gravelure : Sur un forum, frustration provoquée par la perte, au moment de la publier, d’une intervention de malade rédigée en 2h37, pour cause de déconnexion automatique.

    C’est pour ça que juste avant de cliquer sur le bouton pour poster le message, il faut le sélectionner entièrement et le copier. Pas à la main, juste comme ça : Clic droit => Copier. Pareil avec les commentaires sur les blogs.

    • Sylvain dit :

      Jérémy, je sais pas si c’est voulu mais j’adore ta façon de répondre on ne peut plus sérieusement à des trucs à prendre au 2ème voire au 3ème degré 😀 😀

      Sinon, sans rire cette fois, conseil très judicieux. Comme d’habitude 😉

      Repasse quand tu veux l’@mi,
      Sylvain

  8. Christian dit :

    Hello,

    Mon adsensite n’est pas vraiment aigüe, non …
    Je m’attendais à trouver comme nouveaux mots :
    – amicaleries
    – cordialitude
    – jovialerie ( mais tu as proposé jovialitude 🙂

    Chris

    • Sylvain dit :

      Salut Arlacais,

      Oui mais ceux-là de mots (les tiens), tous le monde les connaît ;).

      Ils font même parti du patrimoine mondial et culturel de la blogosphère internationalement connue dans mon quartier 😀

      Bonne journée pleine d’amicalages (tiens, un autre?)
      Sylvain

  9. Oh, sainte chiffougne de borgne ! Je suis un(e) starmoule !

    Ça fait un choc…

  10. nurse dit :

    Des blairons et des starmoules c’est vrai qu’il y en a beaucoup et qu’ils méritent leur entrée dans le dico 😀
    J’adore passer sur ce blog, le seul qui arrive à me faire rire, et bien en plus!
    Pour finir j’avoue que je suis un glanduleur qui essaie de sortir de sa néodershitude ^^

    • Sylvain dit :

      Ecoute, les neodersh sont les bienvenus ici du moment qu’ils posent des comm intéressants et qu’ils me flattent 😀 😀
      Repasse quand tu veux, tu es ici chez moi.

      Et faut dire que maintenant je me suis habitué à te voir réagir régulièrement à mes billets alors si du jour au lendemain, je te voyais plus, je te raconte pas le choc… 😉

      Journée cordiale sans blaironitude
      Sylvain

  11. pfff, j’ai dû m’y reprendre à 4 fois pour lire toutes ces définitions, j’ai jamais été une grande liseuse de dictionnaires.
    Surtout que celui-là contient plein de mots compliqués pour décrire des concepts tout aussi abscons.
    Le seul que j’aie vraiment compris, c’est le bonus. Ca m’a rappelé que je n’ai pas publié de post depuis 1932 et qu’il serait bon que je m’y remette.

    Cordialeries humides (mais noooon, c’est pas ce que tu crois, c’est juste qu’il pleut beaucoup par chez moi en ce moment…)

    Emilie

  12. Jack dit :

    Encore des mots, toujours des mots, rien que des mots (Dalida).
    Mais quels mots cher ami, qui nous dèlivre de bien des maux.
    Je pense qu’on devrait étudier tes textes à l’école (primaire).
    Sus aux recteurs d’académie , suce… heu Suss.

  13. Sylvain dit :

    Salut Jacky, content de te lire,
    Et merci pour ce beau commentaire qui fait du bien à mes chevilles.

    C’est pas comme le trio juste au-dessus là pffff 😉

  14. Bruno dit :

    Salut Sylvain,

    Je vois que tu es toujours autant en forme, ainsi que ton imagination fertile!
    Mon préféré reste tout-de-même ton bonus!
    Et oui franchement, pourquoi perdons-nous notre temps à lire cela?

    • Sylvain dit :

      Salut Bruno,

      En forme oui, t’as vu ça, je tiens la cadence d’au moins un billet par semaine.

      Je flirte avec le malaise vagal mais pour le moment ça tient.

      Inch’Allah comme diraient les hackers du blog de Christian… 😛

      Merci à toi d’être passé cher glanduleur 😉
      Sylvain

  15. Très original comme dico. J’ai du m’y reprendre à plusieurs fois pour comprendre certaines phrases ! Une petite préférence pour le Twigme et le bozu en référencement. J’en connais quelques uns 😉

Laisse une réponse

Powered by WordPress | Designed by: Download Premium WordPress Themes | Thanks to Premium Themes, Domain Registration and All Premium Themes