Interview Vérité (#1) : Rencontre avec Jean-Brice, Expert en Développement Personnel

développement personnel

Cher lecteur aujourd’hui nous allons à la rencontre d’un Expert en Développement Personnel.

De par sa promesse d’une nouvelle orientation éditoriale, TdM se devait de te plonger au cœur d’un blogging d’investigation habilement saupoudré d’un soupçon de journalisme de terrain.

C’est désormais chose faîte.

Tel un Harry Roselmack quittant, l’espace d’un moment, l’indéniable confort de son si convoité fauteuil de présentateur, le dévoué webmaster que je suis a décidé d’aller à la rencontre, au travers de son premier volet de l’Interview Vérité, de Jean-Brice : un jeune blogueur spécialisé dans cette (on ne peut plus) noble discipline qu’est le développement personnel.

Bonne lecture :

 

L’interview de Jean-Brice, Expert en Développement Personnel :

Bonjour Jean-Brice et bienvenue sur TdM, tu es ici chez moi. Peux-tu te présenter rapidement pour les lecteurs qui ne te connaitraient pas ? (ndlr : Si tant est que certains soient encore dans ce cas ?)

Bonjour Sylvain et merci de m’accueillir sur ton fabuleux blog.

Moi c’est jean-Brice, 23 ans et 11 jours, étudiant dynamique, pas encore de poils au kiki et vivant bien évidemment toujours chez papa et maman.

 

Très bien, et peux-tu nous en dire plus sur ton blog, s’il te plaît ?

Déjà et avant toute chose : Bien sûr qu’il me plaît.

Après, pour faire simple, je suis le webmaster de projet-vie-riche.com, un blog que j’ai lancé il y a maintenant 5 mois et qui distribue à tout-va des conseils d’épanouissement divers et variés destinés à toutes les personnes souhaitant donner à leur modeste vie le rayonnement qu’elle mérite (ndlr : autrement dit, tout beauf de base, supporter de football, un peu paumé, amateur de tiercé et habitué à passer ses vacances estivales au camping municipal).

Je dois avouer que le site rencontre un certain succès.

 

Raconte-nous un peu ton parcours, comment est-ce que tout cela a commencé à la base ?

Je n’étais pas forcément destiné à devenir blogueur au départ.

J’ai un DEUG de droit, n’ai jamais rien fait de ma vie, ai lu tous les Harry Potter, adore Lady Gaga et je pratique le ping pong depuis l’âge de 15 ans. En d’autres mots : j’ai pour ainsi dire rien d’intéressant à raconter et les gens me le rendent bien puisqu’ils se font généralement chier en ma compagnie.

C’est donc tout naturellement que je suis devenu expert en Développement Personnel.

 

Ah oui, dis-nous comment s’est passée ton arrivée sur le oueb :

Quand je surfais à l’époque, je tombais régulièrement au gré de mes recherches, sur des articles insipides axés « philosophie de comptoir » option « Gérard Miller ». Les billets étaient d’une niaiserie et d’une originalité telles que même Eve Angéli aurait pu les écrire.

Je me suis dit « Teuteuteu… Attends un peu, si tous ces blogueurs en carton le font, pourquoi ne pas tenter ma chance et faire comme eux ? ».

C’est comme ça qu’est né projet-vie-riche. Et je ne le regrette pas.

 

Génial ! Peux-tu nous parler de ta stratégie ?

Oui je peux.

 

Heu, merci… ! Et… de conseils à destination des novices ?

Je peux aussi.

 

…Super. Maintenant explique-nous comment tu fais pour développer ton trafic et accroitre invariablement ton audience au fil des mois :

C’est simple, je suis inscrit sur un Forum spécialisé dans le blogging. Le véritable QG de toute la bloguerie francophone.

Le principe est simple : quand tu rentres dans la confrérie, tu signes un pacte virtuel qui te fait devenir instantanément le meilleur ami de tous ceux qui y sont déjà implantés.

Tu as alors à ta disposition tout un arsenal de techniques destinées à te rendre encore plus populaire au sein de la communauté, parmi lesquelles :

L’article élogieux sur les collègues / la recommandation insistante pour le produit du copain / les retweets automatiques de tous les billets des membres du réseau ou encore l’incontournable interview aux huiles essentielles de pétales de roses des leaders de la troupe.

Incontestablement ma technique préférée.

 

Ah !! Tu nous en apprends des choses intéressantes là dis-moi. Et au niveau de l’état d’esprit, que conseillerais-tu aux novices qui viennent de se lancer, et dieu s’ils sont nombreux à nous lire à l’heure qu’il est !

L’attitude ? C’est tout simple en fait : Toujours afficher des photos de vous sur lesquelles vous arborez un sourire de vainqueur. Le blogging est fait de winners. C’est un fait avéré.

 

Et au sujet du développement personnel, dis-nous en un peu plus ?

Du peu que j’ai compris à ce sujet (et tu vois que ça ne m’empêche pas de réussir dans ce domaine), il est essentiel de savoir rester positif en toute circonstance.

En développement personnel, c’est une condition sine qua none : Tu dois o-bli-ga-toi-re-ment t’émerveiller devant chaque aléa de la vie ou chaque obstacle que tu rencontres sur ton chemin en mettant toujours en avant l’inévitable enseignement à tirer de chacune de ces situations.

 

Tu as peut-être un exemple à donner aux lecteurs pour que ce soit plus clair ?

Bien sûr. Imagine la scène :

Tu marches dans une merde de chien en allant acheter ta baguette quotidienne à la boulangerie du coin. Si tu t’arrêtes à la situation en elle-même, c’est plutôt rageant. On est bien d’accord.

Mais si tu creuses un peu, tu te dis que si ce chien a déposé son bronze ici, c’est qu’il y a sans doute une raison à cela.

Là tu te mets à imaginer le cheminement intellectuel de l’animal et les raisons qui l’ont poussé à… pousser fort ici justement. Ce n’est qu’un exemple, mais tu vois bien l’état d’esprit à adopter hein ?

 

Heu oui oui… Et quelle est la finalité de toute cette histoire ?

La finalité reste invariablement la même : Tu devras quoiqu’il arrive essuyer ta pompe. Mais en même temps, et c’est ça le plus important, tu auras tiré profit de cette situation apparemment négative au départ, pour enrichir ton vécu d’une intense réflexion qui te servira forcément un jour ou l’autre, à un moment clé de ta vie.

Après ça, il ne te reste plus qu’à pondre un article sur ton blog, pour prolonger le débat qui découle naturellement de cette question.

 

Avant de nous quitter, si tu avais une morale à donner à nos lecteurs concernant le développement personnel, ce serait laquelle ?

Je viens d’en parler dans la question précédente :

« En développement personnel, la première bouse venue peut donner naissance à un article »

Ca arrive même tous les jours en francophonie. Et c’est ça qui fait la magie de cette discipline.

 

Merci à toi Jean-Brice, nous ne pouvons que te souhaiter un gros « merde » de circonstance pour la suite !

(Avertissement : Cet article est une fiction, toute ressemblance avec un personnage réel ou fictif ne serait que le fruit d’un malheureux hasard)

 *****

Tiens, pour terminer sur une note pédagogique et contraster quelque peu avec le sombre portrait que je viens de dresser, laisse-moi te présenter 2 blogs de développement personnel (mais pas que) que j’apprécie de lire à l’heure actuelle :

Expert en Développement Personnelwww.acide-ici.fr

Ce gars-là que je ne connais pas personnellement (ndlr : au cas où certains penseraient que je fais seulement la promo des copains) est franchement bon (ndlr : tiens un exemple là si tu veux). En même temps, il a l’air de maitriser le sujet, ce qui, bizarrement, semble réduire considérablement les risques de publication de navets… A consommer sans modération donc.

*****

Un peu moins blogueuse (et c’est bien dommage ;)) mais surement plus orientée « terrain », j’apprécie également le travail d’Emilie et sa façon de voir les choses en général sur son blog idoine : Amapola-Coaching

Va y jeter un oeil si t’as le temps. (ndlr : façon ya que 5 articles pour le moment, t’y passeras pas la journée quoiqu’il arrive 😛 :D)

*****

Je crois que j’ai fait le tour de mes reco’ là 🙂

Et toi qui termine consciencieusement la lecture de cet article, quels blogs de développement personnel as-tu mis dans tes favoris ?

Partageons nos connaissances ! C’est ça le blogging après tout non?

Alors je t’écoute 😉


partager sur les réseaux sociauxAvant d'oublier : Si t'as aimé cet article, fais le donc tourner sur les réseaux sociaux en cliquant simplement sur les petits boutons de partage juste au-dessus. Un grand merci à toi ;)



Tu veux réussir ta vie? Alors suis moi sur Twitter en cliquant ici.

28 commentaires pour “Interview Vérité (#1) : Rencontre avec Jean-Brice, Expert en Développement Personnel”

  1. Alain Connu dit :

    Tellement vrai tout ça. Ca va faire grincer des dents. Cette communauté de blogueurs et sa cohorte de donneurs de leçons à 3 centimes et d’experts aux « formations » et cours à 1000 euros is pathétique my friend.

    • Sylvain dit :

      Merci du commentaire et du passage sur mon humble blog Mr Connu ;).

      Ici, pas vraiment de théorie, de « donnage de leçon » ou de formation coutant la peau des roubignoles…

      Simplement des articles de fond (mais alors bien au fond…) et un peu de second degré.

      Repasse quand tu veux 😉

  2. emilie dit :

    Rhâ la vache, quel honneur, je suis recommandée par Môsieur Sylvain !! Chuis kro fière!

    Pour ce qui est de mon rythme de publication, c’est vrai que je publie à la vitesse d’un paresseux sous barbituriques. Ca doit être pour ça que j’ai pas encore de ferrari, ni de piscine (mais j’ai des doigts de pieds, c’est un début).

    Pour ce qui est des blogs de dev perso, c’est vrai qu’il y a des fantaisies surprenantes, y compris des gens qui donnent des conseils alors qu’ils ont visiblement grand besoin de se faire aider eux-mêmes. C’est un peu comme ceux qui donnent des conseils en marketing alors que leur connaissance dans ce domaine se limite à la formation qu’ils viennent d’acheter (et qu’ils n’ont pas encore finie).

    Bref, il y a de tout dans ce domaine comme dans tout autre…

    • Christian dit :

      Salut Emilie,
      Rhôôô, ça existe ce que tu dis pour les formations en marketing. Mince de mince,je suis sur mon tu sais quoi. Rhôôôo! Dingue.
      @+
      Christian.

    • Sylvain dit :

      Ahh Emilie 🙂

      Mais cet hommage est mérité 😉
      Et quand j’ai vu que tu avais publié un nouvel article, j’ai failli y aller de ma larmichette…

      Bref un grand moment. Fais gaffe tout de même au malaise vagal.

      Concernant le lien vers ton site que j’ai placé habilement à la fin de mon article, j’espère que ton serveur mutualisé est costaud. Ca risque de chauffer jusqu’à la fin du week-end 😀 😀

      Sinon, pour ce qui est du développement personnel en général, c’est malheureusement un domaine où on peut raconter des conneries sans vraiment s’y connaître. C’est ça qui est dommage et qui nuit aux gens sérieux. Dont tu fais parti 😉

      Bonne soirée 🙂

  3. Christian dit :

    Salut Jean-Brice, salut Sylvain,

    Quelle idée géniaaaale, c’est supeeer et surtout d’une originalité dis, c’eeest dingue quoi, l’interview branchée de Jean-Brice(de Nice).

    Le roi du dévlop perso, quoi.

    Caaaséé les autres blogueurs de tes deux.

    Maintenant Sylvain, je comprends pourquoi tu t’es arrêté si longtemps si tu avais dans l’idée de trouver the blogueur for the good idea!

    Saaalut Jean-Brice(d’été), mon ami du gotha des blogueurs, quoi. Tu te souviens, moi c’est Charles-Henri du blog « Bourge-et-heureux.monac »

    Béni des Dieux qu’il est le Sylvain d’avoir la chance de t’interviewer (on en parlera après, mais comment tu t’es égaré ici?)

    J’ai déjà copier coller deux fois (pour être sûr)sur word ta stratégie et tes conseils si judicieux. Sympa tes astuces, dingue, quoi.Suuuper génial, quoi.

    Je lirai ça à mon aise si j’ai un peu de temps après la boum-cocktail de Marie-Thérése de Jrigolkenonlabès.

    Dis, Jean-Brice(vue, …hu, hu,hu, quel humour), comme je suis aussi absolument pas spécialiste dans les vlopements à paire sonelles (juste un peu dans les vlopements à sonelle unique, et encore)on se ferait pas une petite bouffe aux champs elys pour s’échanger des articles.

    Tu pourrais écrire chez moi un bidule sur l’influence de l’apparition d’un poil d’anus (allez, de cul, lâchons-nous) dans le manque de confiance en soi des bouffeurs de la soupe dans laquelle il flotte.

    Je sais c’est craignos, mais les populos, ils aiment ça.

    Entre 506 et 508 mots avec 6% de poils de cul (hu, hu) pour le référencement et au moins 3 liens vers d’autres blogs qui traitent aussi pas non plus de D.P..

    En échange, je pourrais te faire un truc-chose chicos sur la répercussion de l’augmentation du nombre de chiens en milieu urbain par rapport à la recrue des sens (olfactifs) des blogueurs sur le dévlop perso.

    Crotte, dingue et tout,quoi.

    On se tweet et on fait ça?

    Comment?

    Tu n’es pas Jean-Brice de Nice? Tu es Jean-Brice Lesmôamenu?

    Du blog « Comment-Jtenique-épanouissemt.com ».

    Ah prout alors.

    Bon, Messieurs,il y a erreur,je me retire.

    @+

    Mon Dieu quelle horreur,je vais vite faire un com chez Pierre-Edouard-Henri du blog « Enrichissement-Moi-Quemoi » pour lui dire de faire gaffe.

    C’est dinnngue,crotte quoi.

  4. Sylvain dit :

    Christian 😀 😀

    Jean-Brice a du partir subitement, une urgence. Tu le trouveras surement sur son blog où il doit sans aucun doute déjà peaufiner son nouvel article.

    Content de te relire depuis mon retour aux affaires l’@mi. En plus ce soir j’ai du boulot, ya un certain blogueur belge qui doit me dévoiler un secret révolutionnaire.

    Va pas trop falloir que je traîne ici. La réussite n’attend pas. Tu sais ce que c’est. 😀

    Un gros merci pour ton commentaire et ton passage toujours attendu sur TdM 😉

    Bonne soirée l’@mi et @ très vite ici ou ailleur 😉
    Jean-Bri… heu Sylvain

  5. Coucou Sylvain,

    J’ai adoré cet interview de Jean-Brice, j’y ai cru, j’avais envie
    de dire mais Sylvain sort de ce corps avant de découvrir que c’était
    une fiction ! Flûte alors ! 😉

    Moi qui voulait inviter Jean-Brice à faire un article invité
    sur mon blog, pour les ados, qui se seraient surement reconnu dans
    ce personnage haut en couleur. 🙂

    Allez bonne journée à toi Jean-Sylvain
    Marie-Do

  6. Sylvain dit :

    Salut Marie-Do,

    Attends attends, ce dénommé Jean-Brice, bien sûr qu’il existe!
    Il ne s’appelle pas forcément « Jean-Brice », il a plusieurs prénom.

    Pour le trouver, il existe une technique incroyable et très secrète que je vais te dévoiler parce que c’est toi :

    1. Ouvre ton navigateur
    2. Connecte toi sur Google
    3. Tape la recherche suivante : « Blog développement personnel »

    Félicitations, tu trouveras Jean-Brice dans environ 90% des résultats de recherche.

    Tu auras ensuite tout loisir de proposer une interview (à condition qu’elle soit aux huiles essentielles de pétales de roses – comme évoqué dans l’article) et tisser de vrais liens avec les cadors de la discipline.

    Bon courage,
    et comme le dirait le regretté Claude François : « Tiens-nous au jus »

    Bonne journée la Dompteuse d’ados 😉
    Sylvain

  7. Brillante interview, cependant il semble que JB n’a pas entendu parler de ma Formation en loisirs personnels. La cure est assez simple, si vous avez un boulot quittez le ipso facto, si votre copine, votre famille, vos amis prennent plus de 10% de votre vie, dîtes leurs que vous partez à l’aventure en Nouvelle-Zélande et enfermez vous chez vous.
    Trouvez vous un bon site de jeux gratuits et jouez jusqu’à l’épuisement, ensuite aller dormir un peu, pour revenir jouer, votre programme est tout dans cette boucle ludico-larvaire.
    Si vous tenez cet entrainement commando au moins 6 mois, vous pourrez évoluer en goldfamer de WoW dans une prison chinoise, nourri, logé, et aimé par un détenu viril.
    Qu’attendez vous?

    • Sylvain dit :

      Hummm, ton « développement est trop personnel » Sam

      Ton programme est bien trop strict : tu sembles oublier que pour exceller en développement personnel, Jean-Brice ne me contredirait pas ,il faut faire preuve d’une flexibilité et d’une souplesse sans failles pour réussir dans cette discipline 😉 😀

      bonne soirée

  8. Mais quel délicieux endroit pour se délecter des dernières avancées du merveilleux monde 2.0 ! Je découvre ton blog avec une fascination mâtinée de l’humidité oculaire que tu as déclenché chez moi en me faisant l’honneur de me citer. Et de résumer pourquoi je renâcle aisément à me ranger de moi-même dans la catégorie « développement personnel ».

    Les masses médias ont besoin de leur sujets à la mode – les « adulescents », les « bobos », l’insécurité, mes photos à poil… Ah, oui, non, ça, ce n’est pas encore sorti, ouf – et tu nous rappelles avec brio (et Jean-Brice) que l’internaute aussi. Développement personnel (ce qui, curieusement, n’est pas synonyme de « régime grossissant », alors que le terme en est pourtant singulièrement proche), devenir riche (thème tout neuf inventé en 2010 sur le web ; cette recherche d’aisance financière et d’appartenance à la Jet Set était parfaitement inconnue de nos ancêtres, même les plus proches, d’il y a seulement une génération. Quels cons !), puis son pendant, le marketing, mais ouaib, ce qui n’a aucun rapport avec ce qu’on pratiqué les ignorants du mulot jusqu’ici, mais s’apprend heureusement dans des formations vidéos couramment dispensées par des spécialistes qui, courageusement, N’ONT PAS assuré la campagne de pub de Coca Cola NI la stratégie de communication d’Apple ET ENCORE MOINS défini le street marketing de Red Bull. CE QUI PROUVE BIEN QU’ILS S’Y CONNAISSENT EN MÉTHODES MODERNES (et pas en vieilles pratiques à la papa).

    Merci de nous aider à prendre la mesure des merveilles qui s’offrent à nous. Le monde est beau, JB est grand (pas la bouteille de whisky, qui elle est toujours trop petite à mon goût) et tu es son prophète.

    Je ne dirais en guise de conclusion qu’un seul mot : encore.

    Ah, si, oui, non, un autre aussi : merci. 🙂

  9. Sylvain dit :

    Oh Ohhhh!
    Mais qu’est-ce que je vois donc ici?

    LE Matt en personne du blog « Acide-ici ».

    Dîtes moi que je rêve 😉

    Bienvenue sur la « highway to hell » du oueb-marketing l’@mi.

    Pour la mention, ne me remercie pas : ton blog est bon => Je le cite point barre. Plutôt simple non?

    Et j’entretiens le doux espoir qu’un jour le oueb fonctionnera de la sorte.

    On aura alors l’occasion de découvrir de vraies merveilles pas comme 95% des choses qu’on nous sert à l’heure actuelle.

    Pour ce qui est de ton commentaire, je ne peux que plussoyer et te mettre un beau « +1 » pour la peine.

    Repasse quand tu veux, tu es ici chez moi 😉
    Et continue à nous régaler sur tes terres surtout.

    Cordialitude pleine de sincèreries amicales
    Sylvain

    • Merci pour ton accueil ! J’ai « +1″é aussi, du coup. 🙂

      Je repasserai régulièrement avec plaisir. Je me suis d’ailleurs abonné à ta newsletter : je suivrai les nouveautés. Sinon, cela n’a pas de rapport direct, mais je trouve ton thème WP très propre, ainsi que ton mail catcher et tes boutons sociaux. Je suis jaloux !

      Quant à ce qu’il se passe sur mes terres… Heu… Ah, oui, tiens, bonne remarque, il faudrait que je publie un peu… Bon, si tu as envie de me lire, il y en a tout de même près de 90 de parus, des articles, et des gros, encore, trop gros pour le lecteur moyen, je suppose – je vais me mettre à faire plus court. D’ailleurs, si je puis me permettre une retape honteuse, je pense qu’au vu de ta thématique, Vendons un frigo à des esquimaux pourrait te faire sourire. 😉

      Aller, des articles en mode brouillon, j’en ai aussi dans les 90, j’y retourne.

      • Sylvain dit :

        Re Matt 🙂

        ‘Sinon, cela n’a pas de rapport direct, mais je trouve ton thème WP très propre, ainsi que ton mail catcher et tes boutons sociaux. Je suis jaloux !’
        Bah faut pas 😉
        Ya rien de compliqué en plus :
        Le thème WP se trouve sur « newwpthemes » / Le mail catcher chez YMLP / et les boutons sociaux gratuits sur icones.pro

        Bon, si tu as envie de me lire, il y en a tout de même près de 90 de parus, des articles, et des gros, encore, trop gros pour le lecteur moyen, je suppose – je vais me mettre à faire plus court
        Ah de ce côté là, c’est clair qu’on peut pas te reprocher de pas te fouler niveau longueur d’articles 🙂

        J’avais pas vu l’article du frigo aux esquimaux, j’irai voir ça avec plaisir 🙂

        90 articles en mode brouillon? Hé ben dis moi, tu manques pas d’inspiration toi au moins. Moi actuellement j’en ai une petite quinzaine et déjà j’ai l’impression d’être le roi du pétrole.

        Sinon, j’avoue, dans tes articles, celui qui m’a fait pisser dessus (et c’est assez rare pour être souligné) de tes articles, c’est celui-là :

        http://www.acide-ici.fr/avoirlair/la-novlangue-cest-pour-les-nuls.html

        Un grand moment. Je recommande sa lecture à tout le monde 😀 😀

        Quant à mes Tranches de Marketing, les articles disons « mythiques », je veux dire « incontournables » (ça fait plus modeste quand même), je les ai rangés ici :
        http://www.tranches-de-marketing.com/category/best-ouf/

        @ très bientôt alors et que la force du Développement personnel (le seul, le vrai) soit avec toi 😉

        Cordialages
        Sylvain

  10. Ça, des idées, j’en ai, mais la réalisation, c’est une autre histoire… Ça prend du temps, de l’énergie, et tout et tout ! 🙂 Je suppose que tu connais bien ça.

    Heureux que la novlangue t’ait fait rire. J’ai un collègue qui connait mon blog, c’est ZE article dont il m’a parlé. Apparemment, c’est un thème qui amuse le travailleur intelligent… 😉

    Merci pour ce lien vers ton best ouf, je l’ai parcouru avec joie !

    Continue comme ça,

    Matt

  11. Sylvain dit :

    Merci à toi pour tes encouragements,

    C’est certain que la rédaction d’un article prend du temps. Qui plus est quand on veut pondre un truc de qualité.

    C’est clair aussi que certains ne s’embêtent pas autant…

    M’enfin bon, c’est un choix : mieux vaut publier des billets bien ficelés et rédigés une fois de temps en temps que des bouses quotidiennes pour booster ses stats…

    Enfin je dis ça, je dis rien.

    Quant à la Novlangue, pour te dire, j’ai franchement regretté de ne pas avoir eu l’idée avant toi pour le coup.

    Un grand moment pour un grand article!

    Continue comme ça toi aussi. Ya pas de raisons 😉 😀

    Cordialageries
    Sylvain

    • Aha, j’ai gagné la course de vitesse en Novlangue, je suis diabolique ! 😉

      Oui, un minimum de qualité prend du temps. En même temps, toi comme moi, on se bloquerait une demi-heure par jour uniquement destinée à l’écriture d’article, notre production aurait une autre gueule…

      • Sylvain dit :

        Le premier jet est simple à sortir. Après, c’est le coup de peaufiner qui prend du temps. donner le rythme parfait à toutes les phrases, placer la bonne virgule au bon endroit.

        Par curiosité, tu passes conbien de temps sur une historiette comme celle de Sophia (partie 1)?

        Merci de tes éclairations l’@mi
        Sylvain

  12. « Par curiosité, tu passes conbien de temps sur une historiette comme celle de Sophia (partie 1)? »

    Boarf, je ne sais pas, une grosse heure, disons.

    • Sylvain dit :

      Hoooo!!! Là c’est carrément de la jalousie 😮 😮

      • Mettons enter une et deux, j’avoue que je ne chronomètre pas trop. Tu mets combien de temps pour faire un Jacques ?

        • Sylvain dit :

          Merci pour tes précisions. Pour les Journées de Jacques, je dirais que ça dépend.
          L’inspiration est capricieuse et dépend beaucoup de mon humeur du moment.

          Je remarque que quand je suis préoccupé, rien ne vient.
          Les jours où je suis au top, je peux mettre 2 heures. En règle générale disons 3-4 heures peut-être, en plusieurs fois.

          Je reviens souvent à quelques jours d’intervalle sur mes articles, ça me permet de prendre du recul et de modifier certains trucs qui ne collent pas.

          • Laisser reposer, c’est souvent une bonne idée, oui. Il m’arrive couramment de taper un truc très vite, et d’en effectuer la relecture le lendemain. On voit mieux où l’on n’es pas clair, d’ailleurs…

          • Sylvain dit :

            Yep, c’est incroyable le nombre de trucs que je peux modifier quand je reviens sur mes articles à quelques jours d’intervalle.

      • « entre », pas « enter », pardon

  13. Comme j’ai ri avec l’histoire de la bouze. « cette expérience te servira forcément un jour dans ta vie » Mais bien sur ! 😉
    Ton imagination est sans limite.

Laisse une réponse

Powered by WordPress | Designed by: Download Premium WordPress Themes | Thanks to Premium Themes, Domain Registration and All Premium Themes