Allo bonjour, je suis un commercial de base avec des techniques de vente à 2 balles. Avez-vous 1 minute à m’accorder?

Commercial EDF

La scène se passe un jeudi matin. Je suis confortablement installé devant mon ordi quand mon téléphone se met à sonner :

« Oui bonjour Monsieur, je suis Christophe M. du groupe EDF France en charge du Réseau PACA, auriez-vous un instant à m’accorder s’il vous plaît? »

Putin, la classe, rapide le service client. Vraiment balèze Electricité De France : Vu que je les ai contactés par courrier recommandé il y a quelques jours pour un problème de poteau électrique je lui réponds d’un ton satisfait :

« Oui bien sur. »

(Le gars embraye sans même passer la première) « Merci Monsieur, je dois vos poser quelques questions si vous le permettez »

Sans attendre que je lui permette justement, il attaque pied au plancher :

« Avez-vous constaté des micro-coupures de ligne fréquentes ces derniers jours chez vous, dans votre habitation ? »

Pour le coup, je vois tout de suite moins le rapport avec « L’affaire du poteau » mais je réponds :

« Euhh… non? Ah si attendez, il y a 2 semaines je crois, ça a sauté mais rien de méchant, enfin pas plus que d’habitu… »

– Monsieur, … »

Visiblement le mec se fout de ma réponse comme de son dernier slip et me sort le premier argument en carton de sa poche, air grave et ton monocorde à l’appui :

« Les coupures vont devenir de plus en plus fréquentes dans les semaines à venir.

– Ah bon? Et pourquoi?! »

Le suspense est à son comble, il faut que je sache les raisons de cette catastrophe latente (ndlr : prémice d’une fin du monde annoncée?).

Après avoir habilement titillé ma curiosité et finement joué sur ma peur en l’avenir, le gars me sort le 2ème argument de son escarcelle, celui en polystyrène, censé assoir sa haute expertise technique :

« Parce que votre réseau tri-phasé se trouve desservi par une seule et unique grande ligne elle-même sujette à un ampérage monocylindrique aux oignons rissolés thermostat 5 en provenance des grands axes énergétiques »

(ndlr : Pareil que toi, j’ai rien compris). Pour éviter d’avoir l’air con, je tente une réponse :

« Ah d’accord. »

Mais le gars enchaine. Heureusement, il a la solution. Oufff :

« Pour remédier à ce problème seriez-vous intéressé par un dispositif autonome de production d’énergie indépendant du réseau commun?

– Ah, le photovoltaïque c’est ça?

– Exactement monsieur, c’est bien ça vous avez tout juste »

Le bougre est visiblement content, après m’avoir servi sa soupe, il entre (enfin) dans le vif du sujet. Mais sa joie est de courte durée :

« Non merci ça va aller.

– (Petite hésitation)…Et quelles sont les raisons qui font que ce dispositif ne vous intéresse pas? »

En bon français de base, je prétexte poliment le problème de budget et précise que ce projet n’est pas à l’ordre du jour dans mon foyer histoire d’enfoncer le clou.

« Mais monsieur, (air subtilement moqueur) l’installation est financée par l’état, ce qui veut dire que ça ne vous coutera rien »

Ca y est, à force d’insister et après m’avoir (légèrement) pris un con, il faut bien l’avouer, dès le début de l’appel, le bon monsieur commence gentiment à me casser les burnes. Et quand on me casse les burnes, je deviens naturellement casse-burne moi aussi :

« Ah OK mais non merci ça va aller. »

commercial au téléphone

« Mais tu vas finir par craquer oui ou merde…! »

 

Là il décide de jouer son va-tout et balance ses dernières cartes. Le coup de grace. Tout y est, de l’argument financier à la culpabilisation en passant par la peur (ndlr : une deuxième couche ne fait jamais de mal) sans oublier l’orgueil :

« Monsieur, vous voulez dire que vous n’êtes pas intéressé par le fait de participer à l’effort collectif au niveau environnemental par le biais d’une solution gratuite qui plus est, et qui vous permettra de devenir autonome en matière de production énergétique et donc non soumis aux fluctuations tarifaires d’EDF?! (ndlr : Autrement dit, faudrait vraiment être un con de base pour refuser).

– Non merci ça va aller »

Le gars reprend son souffle et avale sa salive :

« Pouvez-vous m’expliquer précisément les raisons qui vous poussent à refuser cette proposition monsieur?

– Non merci ça va aller »

Ca y est, il a compris. Soucieux de reprendre les choses en main et de me montrer qu’en fait, bah oui, il s’en fout que je souscrive ou pas, il conclut sèchement :

« Très bien, alors passez une bonne journée monsieur.

– Non merci ça va aller. »

 

Que les choses soient claires, j’ai rien contre les commerciaux. Au contraire, ces gens font leur boulot et je me doute que ce taf n’est pas le plus facile de tous.

Mais quand on me prend pour un con dès le début en se faisant passer pour un officiel du réseau EDF, histoire de mieux m’endormir, et qu’ensuite on exploite des arguments trouvés dans un baril de Bonux à la manière d’une monopage de vente de 3 kilomètres de long, ben moi ça m’enerve. J’y peux rien.

Est-ce qu’un peu plus de naturel et de simplicité ne seraient pas plus efficaces dans certains cas chez les vendeurs ? C’est la question que je vous pose mes chers lecteurs.

La suite se passe en section « Commentaires » 😉

@+


partager sur les réseaux sociauxAvant d'oublier : Si t'as aimé cet article, fais le donc tourner sur les réseaux sociaux en cliquant simplement sur les petits boutons de partage juste au-dessus. Un grand merci à toi ;)



Tu veux réussir ta vie? Alors suis moi sur Twitter en cliquant ici.

19 commentaires pour “Allo bonjour, je suis un commercial de base avec des techniques de vente à 2 balles. Avez-vous 1 minute à m’accorder?”

  1. Un commentaire ?

    Non merci ça va aller.

    • Sylvain dit :

      Arf, je savais qu’on allait me la faire celle-là 😀 😀
      Mais monsieur, pouvez-vous au moins m’expliquer pourquoi vous n’êtes pas intéressé par le fait de me laisser un commentaire totalement gratuit qui plus est? 😉 😀

  2. Salut Sylvain.

    Toi ça va, ça se passe au téléphone. Moi ils viennent carrément chez moi me casser les bonbons !

    Content de te revoir dans la blogosphère ! 🙂

    Daouda

    • Sylvain dit :

      Salut Daouda,

      Heureux de te relire également 😉
      J’en ai aussi qui sonnent chez moi mais généralement moins casse-burnes que lui.

      J’avoue que ce qui a été fatal à la suite éventuelle de notre discussion, ça a été de se faire passer pour un officiel de chez EDF.
      Fallait pas.

  3. Ludovic dit :

    SaLuT SyLvAiN,

    Tiens ! Un revenant qui fait son officiel come-back tel Rocky dans les cordes. Touché, sonné mais pas KO !

    et avec un sujet sensible, passionnant et donc… bien choisi ! 🙂

    Alors, j’avoue ! Ton article m’a fait marré parce que… j’ai les mêmes à la maison ! Enfin au téléphone ! le fait de bosser chez soi, ça a pas que du bon. On est sans cesse démarché.

    Parfois, c’est une voix avec un français approximatif qui t’accoste. Et tu sens bien que le gars (ou la nana) est au milieu de 1000 autres collègues en pleine séance de phoning dans son call-center perdu sur un lointain continent.

    Alors comme tu dis, quand on t’appelle 10 fois pour le même genre de conneries :

    « Auriez vous, monsieur, quelques minutes à m’accorder. Je réalise une enquête auprès de gens sympathiques comme vous pour voir si vous tiendrez plus de 5 minutes face à mon discours racoleur et mes techniques d’accroche qui pue l’eau de Cologne. Vous êtes partant ? »

    … bizarrement : « non ! pas très chaud là sur le coup… Je passe mon tour ! »

    Mais bon, on se fait à tout comme on dit ! Maintenant, je ne réponds plus aux appels en pleine journée. Si c’est important, y a le répondeur qui filtre. Bizarrement, ils laissent jamais de message ces gens là.

    Allez, j’espère que tu te rends compte que tu as réussi à me faire écrire un commentaire digne d’un article holywoodien sur un sujet aussi… important que celui là.

    Y a pas à dire, t’es un champion !

    Et (re)bienvenue parmi nous ! ;-))
    ça fait bien plaisir de (re)lire ta prose !

    A+
    Ludovic

  4. Sylvain dit :

    Salut Dovic 😀

    Toi aussi, ça faisait un bail que je t’avais pas vu sur mes Tranches de Marketing l’@mi!

    Sois à nouveau le bienvenu donc, tu es ici chez moi 😛
    Sinon pour en revenir au sujet du jour, moi ce qui me fait halluciner c’est les techniques employées par ce gens là.

    A croire que la seule cible qui les intéresse c’est les pigeons (faut vraiment être un pigeon pour se faire avoir par ses arguments en carton…). Après, le fait est que le photovoltaïque ne m’intéresse pas.

    Mais même si j’avais voulu en savoir plus, sa façon de faire dès le début m’aurait rebuté direct et j’aurais pas donné suite à sa proposition.

    Enfin bon, je me demande qui les forme ces gens-là et je serais curieux d’assister à leur briefing du matin quand le responsable de section leur met la pression pour qu’ils fassent des résultats coute que coute…

    C’est un peu triste pour eux dans un sens. Mais assez casse-couille pour nous d’un autre côté. 🙂

    @llez, @++
    Merci de ton passage ici et sache que ça me fait bien plaisir de te retrouver sur mon humble blog!

    Sylvain

  5. emilie dit :

    Badidon (tu dois connaître Guili, maintenant, non ? ), je te trouve bien gentil quand tu fais le casse-couille !

    Mes préférés, dans les téléprospecteurs, c’est ceux qui veulent me faire payer moins d’impôts. Je leur dis que j’aime payer des impôts, en général ça les énerve. Y’en a un qui a failli m’insulter une fois. Ca inverse les rôles 😉

    Bye
    Emilie

    • Sylvain dit :

      Hé hé encore juste pour Gulli (et non pas guili non?) le Poulet. Bientôt 17 mois. Chaque chose en son temps.
      Déjà que je lui apprends en ce moment à créer son premier blog WordPress, je voudrais pas bruler les étapes tu comprends…

      Pour ce que tu me racontes, j’avoue que j’ai pas encore eu droit, contrairement à des gens proches de moi, à l’insulte en direct live.
      Dans ce cas-là, je suis certain de partir en live moi aussi. Et pourtant je suis zen.

      Faut pas pousser mémé dans les orties non plus. Manquerait plus que ça : se faire insulter alors que t’as rien demandé! 😮

  6. Coucou Sylvain,

    Whaou, tu m’as épaté, je pensais que tu craquerais avant, tu
    as été patient, tu as fait un stage de zenitude pendant ta pause bloguesque ?

    Nous en ce moment c’est canalsat qui incite pour nous vendre plus de
    chaînes, seul problème on a résilié notre compte, et quand tu leur dis
    tu as le droit à une phrase
     » oui, mais nous avons une super promo »,
     » JE VOUS COUPE UNE FOIS DE PLUS ON EST PLUS CHEZ CANAL SAT »
    « Mais madame, répondez à ma question, quelles sont votre style de film préféré »
    « ON EST PLUS CHEZ CANALSAT !!!!!!!! »
    « Vous savez actuellement, en tant que client privilégié, une remise sur votre abonnement est accordé »
    « ON EST PLUS CLIENT, VOUS M’ECOUTEZ OU PAS »

    Et elle continue son laïus, comme si de rien nétait.

    Alors je lui ai raccroché au nez, pourtant je suis une fille sympa
    « mais il faut pas pousser mamie dans les orties »

    Bonne journée Sylvain

    • Sylvain dit :

      Salut Marie-Do,

      Je suis toujours très (très très trop?) patient. La dernière fois que je me suis énervé c’est… c’est… c’est tellement vieux que je m’en souviens plus! 😀

      La tienne avait l’air en forme elle aussi :
      « MAIS SI JE TE DIS QUE JE SUIS PLUS CHEZ CANAL SAT OHHH!!!! » Je t’imagine bien 😀 😀

      Le truc, c’est que ces gens doivent avoir une pression de folie, j’en suis bien conscient. Mais leurs formateurs devraient revoir le contenu de leur enseignement. Rien de tel que des techniques de vente comme ça pour repousser tout le monde et se faire remballer par près de 95% des prospects avant même d’avoir ouvert la bouche.

      En ce moment j’ai aussi les décorateurs de portails qui travaillent dans mon secteur. Le gars prend une photo de ton portail et grâce à une maîtrise parfaite de l’outil Photoshop te met dans la boîte ce à quoi ce dernier pourrait ressembler si jamais tu faisais appel à ses services. Genre « Avant / Après ».

      Le truc c’est que dans le cas présent, le « Après » ressemblait à rien.

      Mais la technique avait le mérite d’être originale et pas casse-burne au moins… Après, on peut pas tout avoir. 🙂

  7. Christian dit :

    Salut Sylvain

    Déjà que je suis pas rapide pour écrire sur mon blog, si en plus je dois revenir faire des commentaires sur le tien 🙂 🙂 :-).

    Donc, si je comprends bien tu tombes déjà sur un type qui te sonne mais qui n’a manifestement pas l’air au courant de ton vrai problème!

    J’adhère tout à fait au: quand on me casse les burnes,je deviens casse burnes »…

    le suspense est à son comble.

    Déjà qu’un poteau s’était foutu de ta gueule, la rage devait être à son comble.

    Rien que dans l’expression on sent le ton vengeur de l’homme excédé par un commercial qui venait de donner son appel téléphonique de trop!

    Ce type ne se rendait sûrement pas compte que tu étais en prise avec lui (ou au moins que tu n’étais pas en phase avec ses questions débiles).

    Oserais-je aller jusqu’à dire qu’il y avait de l’électricité dans l’air!

    Bref, ce trublion ne se rendait pas compte du coup de tonnerre à 100 000 volts qu’il allait prendre dans la tronche!

    Et là, boum, l’explosion, l’apocalypse, Hiroshima x 10, bref, le pétage de plomb, le missile sol-air dans toute sa splendeur, tu lui lances (mais je suis sûr qu’après que la tension soit redescendue -et elle devait être haute- tu auras regretté), paf, tout de go, comme un seul homme… »ah, OK, mais non, ça va aller » (et en plus le OK en gras! ».

    Déjà que le courant ne passait pas avec le gars, mais là alors, tu as a fait fort.

    Puuuu..naise! Je ne te savais pas aussi agressif!

    Presque peur maintenant d’encore commenter chez toi de peur de recevoir un « c’est bien gentil, ça ira, mais ce n’est pas dans la ligne (à hau…bon ok) éditorial du blog ».

    Mais tout est bien qui fini bien et en fait j’ai compris après coup (de fil?)que c’était une stratégie de foutage de gueule.

    Le gars n’a rien compris et il est tombé dans le panneau.

    Lumineuse ton idée de « non merci, ça ira ».

    Donc, la prochaine fois que je te proposes quelque chose et que tu me réponds « non merci, ça ira », je sais à quoi m’en tenir.

    Bon, je me casse, j’ai encore 142 coups de fil à donner pour vendre des méthodes fabuleuses pour devenir riche.

    Mais ça va, on m’écoute poliment,je me fais passer pour le Ministères des Finances,service impôts, contentieux, proposition d’apurement…et zou, je glisse la méthode, salutaire pour arriver à payer les redressements fiscaux.

    @micaleries sincères mon @mi.
    @+et au-delà.
    Christian.

    P.S.: tu aurais dû te douter que ce n’était pas l’EDF vu qu’il n’avait pas respecté le délais habituel de 3 mois pour répondre après réception de ton recommandé.

  8. Sylvain dit :

    Excellennnnnnnnnnnnntttt 😀 😀 😀

    Tu vois bien que quand je m’énerve, ben… je suis pas content hein :D!
    Autrement dit, faut pas le faire chier le Sylvain. Une vraie brute sanguinaire. On me le reproche souvent d’ailleurs.

    Non mais sans déconner cette fois, quoi de mieux que l’ironie et le foutage de gueule (gentillet il est vrai) pour répondre à quelqu’un qui nous emmerde? C’est la question que je pose.

    Moi j’en suis certain : C’est ma façon de faire, et je peux t’assurer que c’est on ne peut plus jouissif, quand la personne en face commence à s’énerver lentement mais surement 😀 😀 mais ne peut pas vraiment exploser vu que tu ne déclenches pas vraiment les hostilités.

    Bref, tu l’as bien compris, si je te répète un jour plusieurs fois, « non merci ça va aller » c’est que ya une couille dans le potage.

    Hé ben dis donc, je viens de me rendre compte : entre les « couilles », les « burnes », les « cassage de bonbon » et autres « jouissif » j’espère que l’ami Google et son côté prude typiquement américain ne vont pas balancer mon blog dans les abîmes du référencement 😀 😀

    Allez mon Christian, je me suis régalé avec ton commentaire, le coup de grace aura été la vanne sur EDF, extrêment bien vue (pour un Belge, tu connais bien les spécificités Françaises) et tellement juste!
    C’est vrai que ça aurait du me mettre la puce à l’oreille 🙂

    Bonne journée l’@mi

    Cordialerie sincères et amicales pleines de… non merci ça va aller 😉
    Sylvain

  9. Mickael dit :

    Salut Sylvain,

    Histoire de … compléter ton excellentissime mésaventure….Nutshot ^^ 😉
    http://youtu.be/cJoFcbtqfC4

    Bise l’@mi 😉
    @++
    Mickael.

Laisse une réponse

Powered by WordPress | Designed by: Download Premium WordPress Themes | Thanks to Premium Themes, Domain Registration and All Premium Themes